L'île de Taïwan a été frappée mardi à l'aube par des dizaines de séismes.
Ces nouvelles secousses ont fait osciller des bâtiments déjà fragilisés par un tremblement de terre mortel survenu il y a moins d'un mois.
De nouvelles vidéos témoignent de l'intensité de ces répliques qui n'ont heureusement pas fait de victime selon les autorités.

Des murs et des vitres ont tremblé dans les maisons qui se sont mises à osciller. Taïwan a été frappée mardi à l'aube par des dizaines de séismes, près de trois semaines après un tremblement de terre de magnitude 7,4, le plus puissant à frapper l'île depuis 25 ans. 

Des bâtiments déjà fragilisés n'ont pas résisté à la puissance des nouvelles secousses. En témoignent, les images saisissantes d'une caméra de surveillance sur lesquelles ont voit les pieux soutenant un immeuble de Hualien, sur la côte orientale de l'île, céder à 2h06 du matin lorsque le nouveau séisme de magnitude 6,1 a été enregistré.

C'est dans le comté de cette ville, située à environ 150 km au sud de Taipei, qu'une série de plus de 200 tremblements de terre, d'intensité variables, ont été enregistrés depuis lundi soir selon l'agence météorologique Les autorités ont déclaré qu'aucune victime n'avait été signalée jusqu'à présent mais les habitants ont eu une nuit agitée. "On n'a pas beaucoup dormi, même là maintenant tout de suite il y a des répliques et c'est sans arrêt depuis ce matin", témoigne une habitante dans le reportage en tête de cet article. 

Si les répliques étaient encore perceptibles dans la matinée dans l'est de l'ile, c'est au sud de l'épicentre que la terre pourrait trembler dans les prochains jours selon les autorités locales.


La rédaction de TF1 Reportage - Nelson Getten et Eva Zonghero

Tout
TF1 Info