L'Iran "subira les conséquences de son choix d'aggraver davantage la situation", a mis en garde ce samedi l'armée israélienne.
L'escalade est réelle dans la région, alors que les États-Unis s'attendent à une attaque imminente de Téhéran contre l'État hébreu.

L'Iran "subira les conséquences de son choix d'aggraver davantage la situation", a mis en garde l'armée israélienne samedi 13 avril. Voilà plusieurs jours que le pays est en alerte face aux menaces de représailles de Téhéran, allié du Hamas, après que son consulat à Damas (Syrie) a été détruit par des frappes israéliennes, le 1ᵉʳ avril. Plusieurs Gardiens de la révolution ont été tués dans cette attaque.

Un navire saisi dans le Golfe

"Nous avons renforcé notre préparation pour protéger Israël d'une nouvelle agression iranienne. Nous sommes également prêts à réagir", a précisé le porte-parole de l'armée israélienne, Daniel Hagari. Cette déclaration publique intervient juste après qu'un navire"lié" à Israël aurait été saisi par l'Iran, dans le Golfe, selon l'agence officielle iranienne Irna. Washington a prévenu cette semaine que Téhéran s'apprêtait à mener une "attaque massive" contre Israël et limité par conséquent les mouvements de ses diplomates dans le pays. La région est en proie à de vives tensions depuis le début de la guerre en octobre entre Israël et le Hamas palestinien dans la Bande de Gaza. 

"Comme je l'ai dit au Premier ministre Netanyahou, notre engagement en faveur de la sécurité d'Israël face à ces menaces de l'Iran et de ses alliés est inébranlable. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger la sécurité d'Israël", avait alors promis Joe Biden depuis la Maison Blanche.


C.Q avec AFP

Tout
TF1 Info