Alexeï Navalny : les zones d'ombres autour de la mort de l'opposant russe

par La rédaction de TF1 | Reportage : Esther Lefebvre, Jérôme Garro, Gilles Parrot, Elena Dabbakh
Publié le 20 février 2024 à 9h41

Source : JT 20h Semaine

Connaîtra-t-on un jour les causes exactes de la mort d'Alexeï Navalny survenue vendredi ?
Les autorités russes refusent de rendre le corps à sa famille, prétextant des examens qui pourraient durer au moins quatorze jours.

Gorge serrée, mais plus déterminée que jamais, dans une vidéo publiée lundi 19 février, Ioulia Navalnaïa, la veuve d'Alexeï Navalny, accuse le pouvoir russe sans détour : "De façon cruelle et lâche, ils sont en train de cacher son corps, sans le montrer à sa mère, sans le lui donner. Ils mentent de façon pathétique et attendent que les traces d'un nouveau novitchok disparaissent".

Officiellement, il n'y a aucun détail

 A-t-il été empoisonné, comme il y a trois ans ? Encore faut-il une autopsie pour le déterminer. Mais où est son corps ? Depuis ce vendredi 16 février, sa mère frappe à toutes les portes dans le Grand Nord russe, en vain. Il y a deux jours, elle s'est présentée à Kharp, la colonie pénitentiaire où son fils est mort. Sa dépouille serait en fait à 50 kilomètres de là, à Salekhard, dans un hôpital, selon les médias russes d'opposition.

Ils ont mené l'enquête et retrouvé des images d'un convoi pénitentiaire, en pleine nuit, peu après sa mort. Mais officiellement, il n'y a aucun détail, comme nous l'indique notre correspondant sur place. Dans une très courte déclaration, le Kremlin a simplement annoncé qu'une enquête était en cours et ne permettait pas encore de tirer des conclusions. Vladimir Poutine, quant à lui, depuis vendredi 16 février, n'a fait aucun commentaire sur la mort d'Alexeï Navalny. 


La rédaction de TF1 | Reportage : Esther Lefebvre, Jérôme Garro, Gilles Parrot, Elena Dabbakh

Tout
TF1 Info