Les États-Unis sont balayés d’est en ouest par d’incessantes tempêtes.
Lorsque l’une s'achève, une autre se déclenche de la région des Grands Lacs jusqu’en Californie.

Les températures étaient bien en dessous de zéro, avec le vent glacial et la neige abondante. Des voitures garées au bord du lac Erié, se sont alors retrouvées comme congelées, entièrement recouvertes de glace. La région des Grands Lacs est frappée par la fin d'une tempête, qui a balayé en plusieurs jours tout le nord-est des États-Unis. Même à la frontière avec le Canada, les images restent surprenantes au début du printemps.

Ces dernières semaines, quasiment tout le pays a vécu sous alerte météo. La Californie, par exemple, qui sort de onze tempêtes appelées "rivière atmosphérique". Des pluies diluviennes qui ont inondé de nombreuses communes dans une région, qui subissait jusqu’alors une sécheresse historique.

Et ce n’est pas fini, cette semaine arrive le douzième phénomène météo du genre. Près de 15.000 personnes ont été évacuées de façon préventive dans des zones déjà saturées d’eau. Les habitations sont épuisées par des inondations à répétition, des coulées de boue. Ce sont les effets du changement climatique sur la Californie.


La rédaction de TF1 | Reportage : Axel Monnier, Matthieu Derrien

Tout
TF1 Info