VIDÉO - Guerre Israël-Hamas : à qui profite la trêve militaire à Gaza ?

par La rédaction de TF1info | Vidéo : Ignacio Bornacin, Sylvie Pinatel, Sofiane Cherifi
Publié le 25 novembre 2023 à 14h22
VIDÉO - Guerre Israël-Hamas : à qui profite la trêve militaire à Gaza ?
Source : MAHMUD HAMS / AFP

Israël a concédé une trêve de quatre jours dans son offensive sur Gaza, pour permettre la libération d'un certain nombre d'otages.
Cette cessation momentanée du pilonnage de Tsahal est un répit pour le Hamas.
L'organisation islamiste pourrait en profiter pour se réorganiser au sud de la bande de Gaza.

C'est une trêve qui profite d'abord aux otages et aux gazaouis. Alors que plusieurs dizaines d'Israéliens aux mains du Hamas devraient être échangés contre des centaines de prisonniers palestiniens, au cours des jours à venir, les civils palestiniens profitent de la relative accalmie pour se déplacer. Des milliers d'entre eux ont pris la route, comme on le voit dans la vidéo de TF1 en tête de cet article, pour regagner le sud de la bande de Gaza sans craindre les bombardements. 

Mais c'est aussi un répit militaire pour le Hamas, qui a souffert pendant plus d'un mois de bombardements, déclenchés par Israël à la suite du raid de l'organisation islamiste sur son territoire. Quelques heures avant la trêve, Tsahal a d'ailleurs diffusé les images d'énormes explosions, qui signerait la destruction du réseau de tunnels que le Hamas aurait utilisés sous l'hôpital Al-Shifa. 

Un des enjeux-clé pour le Hamas va être de se réorganiser, et surtout de pouvoir bouger à l'intérieur de la bande de Gaza à découvert
Amélie Ferey, chercheuse à l'IFRI

Les combattants du Hamas ont besoin de cette pause, estiment plusieurs spécialistes. "Un des enjeux-clé pour le Hamas", explique la chercheuse Amélie Ferey au micro de TF1, "ça va être de se réorganiser, et surtout de pouvoir bouger à l'intérieur de la bande de Gaza à découvert". D'où l'exigence du Hamas, au cours des négociations, de dégager le ciel de Gaza des drones d'observation israéliens. Mais Tsahal cherchera sans doute à surveiller malgré tout ces mouvements par satellite, et à récupérer des renseignements en vue de la reprise de l'offensive après la trêve et la libération des otages.

Car le cessez-le-feu ne profite pas à l'armée israélienne, obligée de se retirer du nord de Gaza. Le QG du Hamas se serait déplacé au sud, dans le secteur de Khan Younès. "Pour accomplir l'objectif de Tsahal d'éradiquer le Hamas, il faudra aller vers le sud". Le sud de la bande de Gaza pourrait devenir d'ici à quelques jours le principal champ de bataille du conflit, alors que des milliers de civils y ont trouvé refuge, et que c'est là que se trouve la seule porte d'entrée de l'aide humanitaire. 


La rédaction de TF1info | Vidéo : Ignacio Bornacin, Sylvie Pinatel, Sofiane Cherifi

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info