Les incendies se poursuivent en Grèce, même si les températures ont baissé, repassant sous la barre des 40°C.
Au cours de trois derniers jours, c'est pas moins de 177 feux de forêts qui se sont déclarés.
Tandis que dans le centre du pays, une localité proche de Volos est en proie au feu, après une explosion dans un entrepôt de munitions.

Les pompiers grecs continuaient ce jeudi de lutter contre les incendies qui font rage depuis deux semaines dans le pays et ont fait cinq morts. Tandis que des évacuations ont été ordonnées à Nea Anghialos, une localité du centre-est, proche de Volos, après une explosion dans un entrepôt de munitions de l'armée de l'air. Comme on peut le voir dans la vidéo du JT de TF1 en tête de cet article, la très forte détonation s'est déclarée lors du direct d'une chaîne internationale de la télévision publique grecque, prenant par surprise la journaliste qui faisait face à la caméra.

10.000 hectares détruits à Rhodes

La ville portuaire est en proie aux flammes depuis mercredi, attisées par des vents très chauds. "Malheureusement, le feu s'est propagé à cause du vent. Il y a eu des départs de feu un peu partout dans la région de Volos, même en ville, près du stade", témoigne un secouriste de la sécurité civile. Sur une vidéo filmée la nuit dernière par un automobiliste, on voit la violence des flammes qui menacent directement les habitations. Les éleveurs, eux, sauvent comme ils le peuvent leurs animaux, quand ce n'est pas trop tard. 

À plus de 1000 kilomètres de là, les images de Rhodes vues du ciel sont saisissantes. Il ne reste que des carcasses de voitures et à perte de vue, on constate des étendues d'arbres calcinés. Plus de 10.000 hectares ont été détruits par les flammes, soit un tiers de l'île très touristique, devenue par endroit une zone fantôme. Les habitants, impuissants, découvrent les restes de leurs maisons parmi des débris encore incandescents. "Trente-quatre ans, voilà depuis quand cette maison existe. Trente-quatre ans et en quelques minutes, tout est parti, tout a été réduit en cendres", se lamente l'un d'eux.

Seule légère embellie, pour la première fois en dix jours, il n'y a pas eu de reprise majeure des incendies. Mais, les pompiers, aidés des habitants, luttent encore contre les flammes. C'est une course contre-la-montre et les vents. Désormais, plus de la moitié du pays est classée à risque d'incendie extrêmement élevé.


V. F Reportage TF1 : Laura Adda et Quitterie Nguyen Long

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info