VIDÉO - Présidentielle en Russie : l'étrange disparition d'Alexeï Navalny, principal opposant de Poutine

Publié le 25 décembre 2023 à 11h06

Source : JT 20h WE

Les avocats d’Alexeï Navalny, incarcéré depuis près de trois ans, sont privés de nouvelles depuis 19 jours.
Cette disparition coïncide avec le début de la campagne présidentielle dont le principal candidat est Vladimir Poutine.
Ses proches sont inquiets, et toutes les hypothèses sont envisagées.

Dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article, on aperçoit Alexeï Navalny alors qu'il rejoignait ses avocats pour une audience, dans une salle de la prison où il est incarcéré, en août dernier. C'est la dernière vidéo qu'on ait de lui. Il y a trois semaines, une autre audience était prévue, cette fois en visioconférence, mais ses avocats ne le voient pas apparaître sur les écrans. Les autorités pénitentiaires arguent d’une panne technique, mais le lendemain, elles affirment qu’il ne figure plus sur les registres de la prison et refusent de dire où se trouve l’opposant russe, emprisonné en 2021. Depuis le 6 décembre, les avocats et les proches du principal opposant à Vladimir Poutine en Russie, sont sans nouvelles de lui. 

Une disparition inquiétante

Selon eux, il s’agirait de laisser la voie libre à Vladimir Poutine pour l'élection présidentielle de mars 2024, à laquelle il vient de confirmer qu'il serait candidat. Hier, sa principale opposante encore en Russie et en liberté, Ekaterina Dountsova, a été déclarée hors-jeu par la commission électorale, officiellement pour des erreurs dans son dossier de candidature. Alexeï Navalny, lui, est-il seulement réduit au silence ou bien sa santé est-elle menacée ? Certains envisagent une hypothèse plus grave encore.

"Sa santé s'était dégradée ces derniers temps", rappelle la politologue Hélène Blanc au micro de TF1, "il est peut-être dans le coma, il est peut-être mort". Si c'est le cas, estime cette spécialiste de la Russie, "ce sera peut-être annoncé après les élections"

En 2020, Alexeï Navalny avait été victime d’une tentative d’assassinat par empoisonnement en Russie. Il avait alors passé plusieurs semaines dans le coma. Une raison de plus pour que l’Europe et les États-Unis se disent inquiets de sa disparition et appellent Moscou à libérer cet opposant au régime de Poutine.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info