VIDÉO - Séisme au Maroc : comment l'aide s'organise en France

par La rédaction de TF1 | Reportage Noé Gandillot, Pierre Gallacio
Publié le 11 septembre 2023 à 11h58

Source : JT 20h WE

La France a proposé son aide officielle au Maroc à la suite du tremblement de terre.
Pour l'instant, Rabat n'a accepté que celle de quatre autres pays.
Ceci n'empêche pas la communauté marocaine de l'Hexagone de se mobiliser, comme l'ont constaté les équipes du 20H de TF1.

Dans un local situé à Montpellier (Hérault), le personnel s'active. L'association humanitaire "Caravanes solidaires" vient de recevoir une bonne nouvelle. Il s'agit du feu vert des autorités marocaines pour expédier tout le matériel :  "Des stocks de biberons et de tétines, des lingettes pour bébé, très demandées et très utiles... Le temps maintenant de procéder au chargement, et on expédie"

Le camion ne devrait pas arriver au Maroc avant une semaine. Pour Cyrille et Yann, en charge de l'association, ce voyage est trop long. Dimanche soir, ils prennent l'avion pour Marrakech avec tout l'argent liquide de l'association. Ils achèteront sur place les produits les plus essentiels. "Nos équipes locales ont déjà commencé à acheter et distribuer depuis ce matin. On part en renfort avec des dons financiers qui vont nous permettre d'acheter en beaucoup plus grosses quantités", détaille Cyrille Morcel. 

"3500 secouristes prêts à partir"

En début d'après-midi, huit secouristes bénévoles sont partis de l'aéroport de Lyon avec 400 kilos de matériel médical. Si certains secouristes français ont pu partir dimanche, beaucoup d'ONG attendent encore l'accord du Maroc qui organisent au compte-gouttes l'arrivée des secours. "3500 secouristes sont prêts à partir, donc c'est un problème de logistique à l'arrivée. Il est clair que le Maroc peut accueillir du monde, mais pas 3500 personnes du jour au lendemain à Marrakech", explique Arnaud Fraisse, président de secouristes sans frontières. 

Il y a le travail des grandes ONG et les petites initiatives de chacun. À Saint-Amand-les-Eaux, dans le Nord, Kamel Bara a lancé un appel aux dons à la communauté franco-marocaine, qui répond présent. 

Ces petits gestes ont été encouragés par les appels à la solidarité des célébrités franco-marocaines. "Il y a deux urgences : l'urgence de sauver des vies aujourd'hui, puis une deuxième temporalité qui sera de reconstruire. Encore une fois, c'est là qu'on va avoir besoin de solidarité et que ça ne s'étiole pas", explique Jamel Debbouze, humoriste et acteur franco-marocain. Chaque euro compte. Au forum des associations de Drancy dimanche, une caisse a été installée pour récolter le plus d'argent possible.


La rédaction de TF1 | Reportage Noé Gandillot, Pierre Gallacio

Tout
TF1 Info