TÉMOIGNAGE TF1 - La douleur des parents d'Enora, 19 mois, morte d'overdose dans un Airbnb en Floride

par L.T. | Reportage TF1 : Antoine de Précigout, Damien Lansade, Matthieu Derrien
Publié le 15 mars 2023 à 21h52, mis à jour le 16 mars 2023 à 13h29

Source : JT 20h Semaine

Une petite fille guadeloupéenne est morte d’overdose alors que sa famille avait loué un Airbnb en Floride.
Elle a absorbé du fentanyl, une drogue 100 fois plus puissante que la morphine.
Ses parents, qui ont porté plainte contre la plateforme, ont accepté de témoigner auprès de TF1.

C’étaient leurs premières vacances d’après Covid. Une semaine de repos en Floride, moins de quatre heures de vol depuis leur domicile en Guadeloupe. Le couple de Français a loué sur Airbnb une maison située à Palm Beach pour un séjour en famille. Mais quelques heures après leur arrivée, la plus jeune de leurs cinq enfants, Enora, 19 mois, ne se réveille pas après une sieste. "On découvre que notre fille est morte tout simplement, à 15 h. Parce qu’elle est partie faire une sieste ?", questionne Boris Lavenir, père d’Enora. "On a cru que c’était la mort subite du nourrisson, et rien ne nous laissait imaginer que le danger pouvait être dans cette maison-là", ajoute Lydie Lavenir, sa mère.

L’autopsie finit par démontrer qu’Enora est morte d’une overdose de fentanyl, une drogue 100 fois plus puissante que la morphine. "Dès que j’ai lu, je suis allée sur Google. J’ai rentré le mot fentanyl parce que je voulais savoir ce que c’était", reprend Lydie Lavenir. Méconnu en France, le fentanyl fait des ravages aux États-Unis. Une toute petite dose suffit à tuer un adulte. 

Comment la petite Enora est tombée sur cette drogue ? La question est pour l'heure sans réponse, aucune trace de fentanyl n'ayant été trouvée dans la maison de location, rapporte le Washington Post. Mais les policiers soupçonnent d’anciens locataires de la villa. Ils ont découvert qu'une fête avait été organisée dans la maison quelques jours avant l’arrivée des vacanciers français. Certains invités y ont consommé de la drogue. Pour les parents, la tragédie qui s'est produite est due à un défaut de nettoyage de la maison.

Une plainte contre Airbnb

Aujourd’hui, les parents d’Enora ont décidé de porter plainte contre la plateforme de location pour négligence, ainsi que contre le propriétaire de la maison et l'ancien locataire qui avait organisé cette ffête. "En fait, quelqu’un n’a juste pas fait le ménage comme il le fallait et là, c’est dur. C’est dur de penser qu’on perd la vie parce qu’il y a eu négligence", affirme Lydie Lavenir.

L’enquête piétine, car la police américaine n’a pas de preuve formelle sur l’origine du fentanyl. L’avocat de la famille espère que la médiatisation de l’affaire poussera le coupable à prendre ses responsabilités. "La seule chose qu’on peut dire pour l’instant, c’est qu’on travaille très fort sur le cas et qu’on ne lâchera rien jusqu’à la fin, qu’on trouvera la vérité et on aura la justice pour la petite Enora", déclare Me Christian Schoepp. "Ça ne peut pas se terminer comme ça. Il faut savoir ce qu’il s’est passé", ajoute Boris Lavenir. 

Propriétaire de la maison, ancien locataire, plateforme de location… Toutes les parties se rejettent pour le moment la responsabilité. 


L.T. | Reportage TF1 : Antoine de Précigout, Damien Lansade, Matthieu Derrien

Tout
TF1 Info