Sept à huit

Trafic et système D, les déclassés du Liban

Publié le 10 octobre 2021 à 19h04, mis à jour le 10 octobre 2021 à 20h34
JT Perso

Source : Sept à huit

FAILLITE – Un quotidien de débrouille et de trafics au Liban, confronté à une crise économique sans précédent. Les pénuries, la hausse des prix et l'effondrement de la monnaie a plongé des millions de personnes dans la précarité.

C'est le pire cauchemar des Français que vivent les Libanais depuis 2 ans, un déclassement spectaculaire. Il y a une crise économique sans précédent avec une monnaie qui a perdu 90% de sa valeur. Carburant, électricité ou encore médicaments, les Libanais manquent de tout. Miné par la mauvaise gestion et la corruption de ses dirigeants, le Liban s'enfonce depuis 2 ans dans une crise économique sans précédent.

Tous les investisseurs ont fui ce pays, longtemps considéré comme l'un des plus riches du Moyen-Orient. Aujourd'hui, la livre libanaise a perdu 90% de sa valeur. Comme la quasi-totalité, des biens et marchandises viennent de l'étranger, le pays du Cèdre ne peut plus importer. Pour survivre, les Libanais comptent sur le système D et la solidarité.

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info