Angela Merkel s’apprête à faire ses adieux après seize années de pouvoir. Les Allemands sont déjà pris de nostalgie. Surnommée "Mutti", elle a eu droit à tous les honneurs ce week-end.

La page se tourne ce dimanche soir pour la chancelière et c’est avec pas mal d’appréhension que les Allemands découvrent les premières projections à l'issue du vote, les deux principaux candidats sont au coude à coude.

Toute la semaine, Angela Merkel a soutenu le candidat de sa famille politique, tout en rappelant ce qu’elle souhaite pour l’avenir de son pays. “Nous devons tous contribuer à ce que l’Allemagne continue à être prospère dans les années à venir et d’assurer la sécurité de notre pays”. Pour sa tournée d’adieu, la chancelière a donné de sa personne y compris dans les dîners de campagne devant un public déjà nostalgique.

Elle s’est même lâchée, et c’est très rare, devant les photographes, lors d’un déplacement dans un parc animalier. Sacré décalage, nous dit cet ami de la chancelière, quand on sait le sérieux avec lequel elle a pratiqué le pouvoir pendant seize ans.

Actuellement, Angela Merkel se rapproche du statut d’icône. Dans ce stand de la CDU, même les plus jeunes veulent leur souvenir. La marque de fabrique de la chancelière, ses fameuses mains en losange. Un gimmick repris pendant la campagne par son concurrent du SPD, sacré hommage impensable en France. Même une marque de lait dit ce dimanche soir : merci et bon vent à la chancelière allemande.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info