Les passagers d'un avion qui reliait Londres à Singapour ont vécu une scène de terreur.
Le pilote a dû effectuer une descente brutale pour échapper à de fortes turbulences, un choc tel qu'un passager a succombé à une crise cardiaque.
Le JT de TF1 retrace les faits et vous montre les images.

L'avion a à peine touché le sol qu’un passager est immédiatement pris en charge. Sur le tarmac de l'aéroport de Bangkok où l'appareil vient d'atterrir en urgence, des dizaines d'ambulances et des tentes ont été installées en quelques minutes pour soigner les blessés, la plupart touchés à la tête. Les passagers viennent de vivre un cauchemar, au cours duquel l'un d'eux, un Britannique de 73 ans, est décédé.

Durant le vol, au moment de la distribution des repas, les turbulences sont si puissantes que certains sont projetés au plafond. D'autres blessés par des objets. Une vidéo prise après l'atterrissage, à voir dans le sujet du 20H TF1 en tête de cet article, témoigne de l'ampleur des secousses. "Je revois encore les objets, les coussins, les tasses de thé, les assiettes qui traversaient toute la cabine", témoigne un passager.

L'avion avait décollé lundi 20 mai soir, de Londres, direction Singapour. Dix heures après son départ, le Boeing vole au-dessus de la mer d'Andaman, à l'ouest de la Thaïlande. C'est à ce moment-là qu'il traverse d'importantes turbulences et perd, en moins de trois minutes, près de 2000 mètres d'altitude. "L'avion est pris dans de fortes turbulences, et les pilotes à ce moment-là vont le faire piquer du nez pour descendre le plus rapidement possible et sortir de cette zone de turbulences", explique à TF1 Iza Bazin, experte aéronautique. 

L'incident, qui reste exceptionnel, n'est pas lié au modèle de l'avion, un Boeing 777. Selon les scientifiques, les turbulences ont augmenté ces dernières années, en raison du changement climatique.


La rédaction de TF1info | Vidéo TF1 Jeanne Quancard, Floriane Pele

Tout
TF1 Info