LE WE 20H

VIDÉO - Ukraine : face aux séparatistes prorusses, l'armée creuse des tranchées sur la ligne de front

Léa Tintillier | Reportage Michel Scott, G. Parrot, E. Dabback
Publié le 20 décembre 2021 à 9h10, mis à jour le 20 décembre 2021 à 9h19
JT Perso

Source : JT 20h WE

REPORTAGE – Dans la région ukrainienne du Donbass, à la frontière russe, les combats sont quotidiens depuis 8 ans. Notre reporter Michel Scott est allé à la rencontre des soldats sur la ligne de front.

Pour rejoindre les positions avancées de la brigade ukrainienne, notre reporter Michel Scott doit d’abord s’enfoncer dans un dédale de tranchées. De longs boyaux de circulation creusés à deux mètres de profondeur permettent de rejoindre la première ligne à l’abri des tirs. Des fossés qui rappellent une guerre d’une autre époque et tout ça au cœur de l’Europe. 

Ce jour-là, la plupart des hommes sont au repos. La journée est plutôt calme, alors que les échanges de tirs sont en réalité assez fréquents. Les combats d’artillerie lourde ont lieu régulièrement avec des pertes de part et d’autre : 60 morts cette année rien que du côté ukrainien. "La ligne de front est là-devant nous. L’ennemi se trouve là-bas à peu près au niveau du poteau électrique que vous voyez là-bas", montre le premier Lieutenant Micha dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

L’ennemi, ce sont les séparatistes prorusses qui ont fait sécession du reste de l’Ukraine. Depuis 2014, ils font la loi chez eux et s’en remettent à Moscou pour les soutenir. Par conséquent, il est impossible pour les Ukrainiens de reconquérir ce territoire. D’autant moins que depuis peu, le Kremlin a amassé des troupes juste derrière, aux abords de la frontière. 

C’est l’armée russe qu’on a en face de nous

Un soldat ukrainien

Pour mieux comprendre, les soldats emmènent notre reporter sur un autre secteur du front, dans une zone industrielle aux abords de Donetsk, la capitale séparatiste. "Il ne faut pas faire de bruit. Ils sont tout près, à 50 mètres", prévient le lieutenant Alexander. Le danger vient des snipers de la partie d’en face située derrière de grands murs. "Si on les voit, c’est qu’ils nous voient aussi", poursuit-il. 

Le savoir-faire et le professionnalisme des tireurs adverses dépassent les compétences de simples rebelles ukrainiens. "C’est l’armée russe qu’on a en face de nous. Ils sont déguisés en miliciens locaux", affirme un soldat. Impossible pour nos journalistes de franchir cette ligne de démarcation. L’équipe a donc envoyé une autre caméra par la Russie afin de recueillir le sentiment des séparatistes qui occupent Donetsk. 

Ce sont des Ukrainiens qui nous menacent avec des armements lourds

Un chef rebelle russe

De l’autre côté, la ligne de front et les forces armées ne sont pas accessibles. Seules les destructions subies par la population civile sont données à voir avec des habitants qui expriment surtout leur lassitude de voir ce conflit perdurer. Quant au mouvement de troupes russes dans la région, l’un des chefs rebelles répond : "Ce sont des Ukrainiens qui nous menacent avec des armements lourds tout près d’ici. Ils les cachent, ils les camouflent au mépris des accords internationaux. Ce sont eux qui font des choses interdites", affirme Edouard Boroussine, vice-commandant militaire de la République populaire de Donetsk. 

Lire aussi

De retour dans la tranchée ukrainienne, le point de vue est bien évidemment différent. On admet vouloir se battre contre Moscou pour reconquérir le territoire perdu, mais avec l’espoir de rejoindre un jour le bloc des forces occidentales. "Bien sûr qu’on veut rejoindre l’Otan et nous sommes reconnaissants pour tout le soutien que nous apportent nos alliés de l’ouest", conclut le lieutenant Tania. 

Après 8 ans de guerre, ce conflit en Ukraine est totalement gelé. Paradoxalement, c’est une intervention militaire russe massive, que chacun craint ici, qui pourrait venir bouleverser ce bras de fer extrêmement dangereux pour la paix internationale. 


Léa Tintillier | Reportage Michel Scott, G. Parrot, E. Dabback

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info