Ukraine : neuf mois de guerre

Ukraine : "J’ai une blessure dans le dos, ma peau est déchirée", le journal intime bouleversant d'un petit garçon pendant la guerre

Publié le 11 juin 2022 à 8h52
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Iegor Kravstov a tout juste 8 ans.
Pendant le bombardement de Marioupol, sa ville, il a tenu un journal intime.

À ce moment-là, Iegor était comme tous les autres enfants et habitants, enfermés dans une cave, dans les sous-sols de Marioupol. Il vivait près de l’usine Azovstal, la dernière poche de résistance avant que la ville ne tombe définitivement.

Il s’occupait pendant des heures à remplir les pages de son cahier. Des mots, des récits, des dessins pour mettre sur papier ses ressentis, du haut de ses huit ans. Pour la première fois, il en lit quelques pages : "J’ai une blessure dans le dos, ma peau est déchirée. Il y a une coupure sur la tête de ma sœur. Ma mère a les muscles de la main déchirée et un trou dans la jambe".

Ni sa mère, ni sa sœur n’avaient connaissance de l’existence de ce carnet. Sa maman, Olena, savait qu’Iegor aimait dessiner, mais était loin de s’imaginer un tel journal de bord. Aujourd’hui, le fils et la mère sont logés dans un abri à Zaporijia. Ils vont tenter de rejoindre la ville de Kiev le plus rapidement possible.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info