Ukraine : la spectaculaire contre-offensive des forces de Kiev

VIDÉO - Guerre en Ukraine : Tatiana, une femme combattante en première ligne sur le front de Kherson

M.L | Reportage : Michel Scott, Pauline Lormant et Gabriel Haurillon
Publié le 5 novembre 2022 à 13h08
JT Perso

Source : JT 13h WE

En Ukraine, l'évacuation de milliers de civils par les forces russes se poursuit à Kherson, dans le sud du pays.
L'armée ukrainienne est pressée par l'urgence à reprendre un maximum de villes avant l'hiver.
Reportage au sein d'une unité combattante ukrainienne, avec à sa tête une femme.

Circulant entre des carcasses de véhicules calcinées, Tatiana Chornovol inspecte les positions que l'unité de combat anti-char qu'elle mène a reprises aux Russes. Lampe à la main, elle s'approche d'une tranchée creusée dans le sol, qui n'a toutefois pas pu permettre à ses ennemis de résister à l'assaut ukrainien. "Il y a encore des cadavres au fond", constate la jeune femme dans le reportage du 13H de TF1 en tête d'article. 

Les tankistes russes ont été pris à revers. Très fière, la militaire montre sur son téléphone portable les images de la frappe qu'elle a elle-même effectuée avec un missile Stugna, un tir réussi à 3000 mètres de distance. Sur la vidéo, le viseur suit précisément un char qui remonte un chemin. Percuté par le tir, le véhicule disparaît dans une violente explosion, dévoré par les flammes dans un nuage de fumées noires. S'approchant du tank désormais complètement calciné, Tatiana Chornovol pointe un large trou béant dans le flanc du véhicule, signe de la violence de l'impact : "la roquette est ressortie par ici"

Les forces russes tiennent encore, à quelques kilomètres de là

"Si certains disent qu'il est facile de libérer Kherson, je leur réponds : vous n'avez qu'à le faire vous-même", s'irrite la jeune femme, casquette militaire vissée au-dessus des yeux, le visage bordé d'un tissu kaki, duquel s'échappent des tresses blondes et brunes. En septembre dernier, lors d'une spectaculaire contre-offensive, les Ukrainiens ont chassé les Russes du nord-est du pays et espèrent reproduire l'exploit dans la région méridionale de Kherson. Ce potentiel revers pourrait s'avérer encore plus douloureux pour la Russie, qui a mobilisé des centaines de milliers de réservistes pour tenter de renverser la tendance. 

Tout près, l'un des villages porte les stigmates des récents combats, avec des allées entières de maisons ravagées, leurs murs effondrés et les tuiles de leur toit arrachées. Son centre culturel, qui servait jusqu'alors de QG aux Russes pour le secteur, a été laissé sens dessus dessous, couvert de débris. La grande salle de spectacle communale, elle, est hors d'usage. "Des enfants donnaient des concerts sur cette scène", scène où s'empile désormais du matériel militaire, regrette un soldat ukrainien.

Lire aussi

Cette position a été reconquise il y a quelques semaines par les troupes de Kiev. Preuve de la pression exercée par l'armée, Moscou a décidé d'évacuer des dizaines de milliers d'habitants de la région de Kherson, à raison de "plus de 5.000 civils (déplacés) vers la rive gauche du fleuve Dniepr", a déclaré vendredi le ministère russe de la Défense. Des mouvements de population condamnés par Kiev, qui y voit "des déplacements de masse forcés", des "déportations", et qui accuse la Russie d'en organiser également dans d'autres provinces du pays.

Les forces russes se trouvent encore à douze kilomètres de Kherson, sur une ligne qu'elles ont entrepris de défendre avec virulence. "Ce sont les mercenaires de Wagner que nous avons en face, ils sont plus motivés que les autres", affirme un militaire ukrainien. Après la contre-offensive de septembre, les Ukrainiens se heurtent à davantage de résistance de la part de l'ennemi sur la route de Kherson ces derniers jours. Ce qui ne les empêche pas d'être convaincus que la reconquête de tout le sud de l'Ukraine, la Crimée y compris, une péninsule annexée par Moscou en 2014, n'est qu'une question de temps. 


M.L | Reportage : Michel Scott, Pauline Lormant et Gabriel Haurillon

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info