Notre équipe en Ukraine a recueilli le témoignage d’un soldat d’origine française engagé au sein de la Légion internationale, au combat depuis le début de l’offensive russe.
Karel, un Breton de 27 ans, explique pourquoi rien ne le dissuadera d’abandonner le combat.

Il parle de la violence des combats, accuse l’armée russe de torturer ses opposants au point que "même le mec le plus dur ne peut pas tenir", mais assure que rien ne le fera reculer, même le risque d’être exécuté. Karel, 27 ans, est un jeune français engagé depuis le début de l’offensive russe au sein de la Légion internationale. 

Il a accepté de témoigner de son quotidien auprès de notre reporter sur place, Claire Cambier (à voir dans la vidéo en tête de cet article). Karel explique s’être engagé pour la défense de l’Europe, mais aussi par amour pour l’Ukraine où il vit depuis plusieurs années. Ce Breton, fils de restaurateurs, a un rêve : ouvrir, un jour, son propre restaurant en Ukraine.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info