VIDÉO - "Un super compagnon" : aux États-Unis, les vaches miniatures font fureur

par Rania HOBALLAH | Reportage TF1 : Matthieu Derrien et Julia Asher
Publié le 26 février 2024 à 7h30

Source : TF1 Info

Aux États-Unis, les mini-vaches se vendent comme des petits pains.
Popularisés sur les réseaux sociaux, ces bovidés miniatures font office d'animaux de compagnie.
Si les éleveurs sont dépassés, les associations de défense des animaux ne cachent pas leur inquiétude.

Fini les chiens, les chats, ou les lapins. Aux États-Unis, le nouvel animal de compagnie à la mode est une vache. Ou plutôt une mini-vache. Depuis deux ans, ces bovidés miniatures de la taille d'un Saint-Bernard s'arrachent comme des petits pains. "Il est trop mignon et tellement gentil. C’est vraiment un super compagnon, c’est mon petit bébé", se réjouit Marcus, un père de famille américain qui a offert une mini-vache à sa fille.

Comme on peut le voir dans le reportage en tête de cet article, l'animal baptisé Rex est certes très mignon, mais surtout très docile. Et il ne demande pas beaucoup d’entretien. "Du grain, du foin et de l’amour", comme le confirme Marcus qui a succombé à la nouvelle tendance qui fait fureur outre-Atlantique.

Une mini-vache coûte en moyenne 8.000 euros

Malgré son prix, 8.000 euros en moyenne (certains spécimens peuvent monter jusqu’à 20.000 dollars, soit plus de 18.000 euros), les Américains veulent tous des mini-vaches. Popularisé par des vidéos sur TikTok comme le raconte le New York Times, l'animal était LE cadeau qu'il fallait avoir sous son sapin à Noël. 

La demande aux États-Unis est telle que dans cette ferme du Maryland, toutes les mini-vaches ont été achetées. "Leur succès nous a vraiment pris par surprise. Maintenant, nous avons une liste d’attente", explique cette éleveuse qui assure que ces vaches Highland de petite taille ont une capacité à s’adapter à différents milieux. 

Malgré sa mignonnerie de façade, l'animal qui ressemble à une peluche géante n'est pas fait pour vivre dans un salon ou dormir dans une chambre. Les associations de défense des animaux mettent en garde contre cette mode et rappellent que, quelle que soit leur taille, les vaches ont besoin d’espace pour vivre et s'épanouir. 


Rania HOBALLAH | Reportage TF1 : Matthieu Derrien et Julia Asher

Tout
TF1 Info