La nuit de jeudi à vendredi a été très mouvementée à Dublin (Irlande).
Des manifestations xénophobes d’une grande violence ont eu lieu après une attaque au couteau qui a fait cinq blessés, dont trois enfants.
La police a interpellé 34 personnes.

Un face-à-face tendu entre manifestants et forces de l’ordre. Puis très vite, une explosion de haine. Des hooligans xénophobes sont prêts à tout pour en découdre. Des voitures de police sont saccagées, avant d’être incendiées. Même sort pour un bus à impériale ou encore un tramway. Plusieurs quartiers de Dublin se sont transformés, jeudi soir, en poudrière. "Ce que nous avons vu hier soir était une extraordinaire explosion de violence. Ce sont des scènes que nous n'avions pas vues depuis des décennies", a déclaré le commissaire Drew Harris. 

Des émeutes après une rumeur

Ces affrontements font suite à une attaque au couteau dans l'après-midi de jeudi. Un homme a blessé cinq personnes, dont trois jeunes enfants. Il a été arrêté sur place. Au vu des premiers éléments de l’enquête, la police exclut le motif terroriste. Mais sur les réseaux sociaux, la rumeur enfle : l’assaillant serait un étranger. Les fauteurs de troubles attaquent donc des quartiers où vivent des immigrés. Dans la vidéo en tête de cet article, certains sont filmés en train de s'en prendre à un hôtel qui fait office de foyer d'accueil. Au petit matin, de nombreux habitants de Dublin sont attérés.

Confronté à un manque de logement pour la population, le pays a vu se développer un discours anti-immigration selon lequel "l’Irlande est pleine". Lors des violences de jeudi soir, la police a interpellé 34 personnes. Des émeutiers qui, selon le Premier ministre, font honte à l’Irlande.


La rédaction de TF1info | Commentaire : Henri Dreyfus

Tout
TF1 Info