Une éruption volcanique s'est déclenchée dimanche à proximité du port de pêche de Grindavik, dans le sud-ouest de l'Islande.
La lave a commencé à atteindre de premières maisons.

Des maisons en proie en flammes. Un volcan est entré en éruption dimanche à proximité du port de pêche de Grindavik, dans le sud-ouest de l'Islande. Deux fissures se sont ensuite ouvertes, à quelques 400 mètres de la ville et l'autre en lisière des premières habitations, selon l'office météorologique islandais (IMO). 

Quelques heures plus tard, la coulée de lave a atteint le village et incendié de premières maisons, vidées de leurs habitants. D'importants panaches de fumée noire se sont élevés dans le ciel sous l'effet destructeur du liquide orange vif. "Dans une petite ville comme celle-ci, nous sommes tous comme une famille, nous nous connaissons tous comme une famille, alors c'est une tragédie de voir cela", a réagi auprès de l'AFP Sveinn Ari Gudjonsson, 55 ans, un des locaux évacué au préalable. "C'est irréel. C'est comme regarder un film", assure-t-il, alors que le pays est pourtant habitué à ce genre de phénomènes. Le reste de la commune est menacé l'incendie. 

AFP

Il s'agit de la cinquième éruption volcanique en Islande en près de trois ans, la précédente avait eu lieu dans la soirée du 18 décembre dans ce même secteur. Grindavik, qui compte 4000 habitants, avait été évacuée le 11 novembre par mesure de précaution après des centaines de séismes provoqués par le déplacement du magma sous la croûte terrestre - signe précurseur d'une éruption volcanique. Une poignée d'habitants, qui avaient récemment retrouvé leur domicile, ont à nouveau dû faire leurs valises, en raison de la forte accélération de l'activité sismique dans cette région située à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale Reykjavik. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info