VIDÉO - Wall of Moms, ces mères qui luttent contre les violences policières aux États-Unis

Poutchie GONZALES
Publié le 4 août 2020 à 17h08
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

BLACK LIVES MATTER - Pour protéger les manifestants des violences policières, des mères de famille ont décidé de participer aux rassemblements Black Lives Matter aux États-Unis. Se positionnant entre les manifestants et les policiers, elles forment un "mur de mamans".

"Mains en l’air, s'il vous plaît, ne me tirez pas dessus." C’est ce type de slogan que le Wall of Moms chante pendant les manifestations. Avec des tournesols à la main, elles s’habillent en jaune et protègent les manifestants des policiers en créant un mur entre eux. Un mur de mamans. 

Celle qui est à l’initiative de ce mouvement, c’est Bev Barnum. Cette mère de famille vit à Portland et a été scandalisée quand elle a appris que Donald Trump envoyait les policiers fédéraux contre les manifestants. Elle a donc décidé de lancer un appel sur Facebook pour mobiliser d'autres mères de famille, indignées comme elle. Elles ont été des dizaines à répondre présentes. 

Au début seulement à Portland, le mouvement a pris de l’ampleur et est maintenant présent dans tout le pays. Elles sont de plus en plus nombreuses à ériger un mur pour protéger les manifestants et leur initiative a fait des émules au-delà des mères. Des vétérans américains ont décidé, eux aussi, de soutenir le mouvement Black Lives Matter avec le Wall of Vets. Les papas ont également rejoint les manifestations. Avec des souffleurs de feuilles, les Wall of Dads dispersent les gaz lacrymogènes. 

Lire aussi

Une médiatisation qui gêne

Les Wall of Moms ont récemment porté plainte contre l'administration de Donald Trump. Elles dénoncent les violences policières lors des manifestations et l'utilisation de gaz lacrymogènes à leur encontre alors qu'elles manifestaient pacifiquement. 

Black Lives Matter ainsi que le mouvement Don't Shoot Portland ont d'abord soutenu le "mur des mamans". Mais le 30 juillet dernier, Don't Shoot Portland a annoncé se désolidariser des Wall of Moms. 

Dans un message publié sur Instagram, Don't Shoot Portland accuse les Wall of Moms de racisme. D'après des manifestantes noires, les "mères" n'auraient pas apporté l'aide nécessaire aux manifestantes alors qu'elles étaient en position de vulnérabilité. Elles dénoncent aussi la surmédiatisation du mouvement Wall of Moms dont elles regrettent qu'elles contribuent à rendre moins visible Black Lives Matter. 


Poutchie GONZALES

Tout
TF1 Info