Washington presque en état de siège avant l’investiture de Joe Biden

Publié le 14 janvier 2021 à 20h31, mis à jour le 15 janvier 2021 à 0h35

Source : JT 20h Semaine

Des milliers de policiers et de militaires de la garde nationale dans les rues de Washington, alors que la chambre des représentants a adopté la nuit dernière la mise en accusation de Donald Trump pour incitation à l'insurrection.

Tout le centre ville de Washington est aujourd'hui en état de siège. Il y a aujourd'hui plus de militaires américains qu'en Irak et en Afghanistan réunis. Le Capitole est sans doute le bâtiment au monde le mieux gardé. Ne serait-ce que pour se rapprocher, il faut montrer patte blanche. Des camions sont positionnés pour empêcher des véhicules piégés de passer. Partout, il y a des militaires ou des policiers déployés. Très rares sont les civiles qui ont encore le droit de pénétrer dans le saint des saints, le cœur de la démocratie américaine. Tout le matériel anti-émeute a été apporté sur place. Et c'est dans ce contexte inimaginable il y a encore quelques jours qu'hier dans ce bâtiment, les parlementaires ont voté pour lancer la procédure de destitution de Donald Trump. Le oui a obtenu 232 voix, contre 197 pour le non.

Dans le quartier autour du Capitole, nombreux sont les habitants qui ont décidé de partir. Du côté de la Maison Blanche, les derniers magasins qui n'étaient pas barricadés sont en train de fermer. D'ici l'investiture de Joe Biden, l'état d'alerte maximum sera maintenu, de crainte de nouvelles violences dans la capitale américaine.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info