Les 2 300 délégués du Parti communiste chinois sont réunis ce dimanche à Pékin pour leur 20ème Congrès, et vont sans surprise reconduire Xin Jinping pour un troisième mandat. Il a défendu dans son discours sa politique du "Zéro Covid".

Les hommes en blanc ont sorti les armes. Face à ces policiers, des touristes sont hors d'eux. Ils sont confinés de force dans cet aéroport du sud de la Chine. À 4 000 km de là, des voyageurs doivent dormir à même le bitume ou dans des abris de fortune. Des routes sont fermées pour moins de 500 cas détectés dans la région, un confinement absurde.

Cela fait bientôt trois ans que la Chine a des airs de prison à ciel ouvert. Confinement à répétition, test PCR, surveillance partout ... face à la pression, ces jeunes Pékinois n'ont plus peur de contourner l'interdit. Au sous-sol d'un bâtiment désinfecté, la fête bat son plein. Ce sont des rares images d'une rave party illégale en pleine dictature du "Zéro Covid".

À l'aide d'une petite caméra dans la bouche, cet artiste documente la frénésie des tests PCR. Résultat : une mosaïque de cotons-tiges intrusifs. Jeudi à Pékin, des banderoles exigeaient la destitution de Xin Jinping, un acte rare de désobéissance civile. La population paye cette politique sécuritaire au prix fort. Le chômage des jeunes a atteint 20% cet été, un record depuis 2018.

TF1 | Reportage J. Jankowski, M. Zambrano


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info