Un cargo coulé par les Houthis, les Américains craignent une catastrophe environnementale

par A.S avec l'AFP
Publié le 3 mars 2024 à 9h40

Source : Sujet TF1 Info

Le cargo britannique Rubymar a sombré samedi avec sa cargaison d'engrais dans le golfe d'Aden près du Yémen.
Le 19 février, ce bateau avait été touché par deux missiles houthis en mer Rouge.
Selon l'armée américaine, ce naufrage présente un risque pour l'environnement.

Une catastrophe pour l'écologie ? Samedi, le gouvernement du Yémen a annoncé que le cargo Rubymar, navire britannique exploité par une entreprise libanaise, chargé d'engrais combustibles et qui avait été endommagé le 19 février dernier par des missiles des rebelles houthis du Yémen en mer Rouge, venait de couler dans le golfe d'Aden. 

 

"Les quelque 21.000 tonnes d'engrais à base de sulfate de phosphate d'ammonium que transportait le navire présentent un risque environnemental en mer Rouge", a immédiatement alerté le Commandement central des États-Unis (CENTCOM) dans un communiqué."En coulant, le navire présente également un risque d'impact sous la surface pour les autres navires qui empruntent les routes de navigation très fréquentées de la voie navigable", a-t-il ajouté.

L'équipage avait abandonné le navire

Le Rubymar avait quitté les Émirats arabes unis et se dirigeait vers le port bulgare de Varna. Son équipage avait abandonné le navire et pu être évacué en lieu sûr après avoir été touché par deux missiles. Plusieurs autres organisations ont aussi exprimé leur inquiétude quant à la menace environnementale que représente le pétrolier.

Des images satellites partagées par Maxar Technologies et publiées par l'AFP montrent que du fioul s'échappe du navire. Selon le site TankerTrackers, le naufrage "provoquerait une catastrophe environnementale dans les eaux territoriales (yéménites) et en mer Rouge".

En solidarité avec le Hamas

Les Houthis mènent depuis novembre des attaques contre des navires en mer Rouge et dans le golfe d'Aden, disant agir en solidarité avec les Palestiniens de Gaza où Israël mène une guerre contre le Hamas en représailles à l'attaque sans précédent du mouvement palestinien le 7 octobre sur le sol israélien.

Face à ces attaques, les États-Unis, principal allié d'Israël, ont mis en place en décembre une force multinationale, afin de "protéger" le trafic maritime dans ces eaux stratégiques. Ils ont lancé depuis janvier, parfois avec l'aide du Royaume-Uni, de nombreuses frappes contre des cibles des Houthis au Yémen, pays confronté à une guerre opposant depuis 2014 le pouvoir aux rebelles soutenus par l'Iran.


A.S avec l'AFP

Tout
TF1 Info