JO de Paris 2024 : après le tacle des Enfoirés, Oudéa-Castera veut "faire mentir" les inquiétudes

Publié le 3 mars 2024 à 17h22

Source : JT 20h WE

La ministre des Jeux olympiques a réagi au spectacle des Enfoirés qui annonçait "un énorme bordel" cet été dans la capitale.
Si elle confesse que ce n’était pas son sketch préféré, elle assure que tout sera fait "pour qu’on soit plus qu’au rendez-vous" des JO.
Cette 35e édition au profit des Restos du cœur est exceptionnellement disponible en streaming sur TF1+.

C’est la séquence la plus commentée d’un concert suivi par plus de 8,5 millions de téléspectateurs vendredi. Alors qu’ils fêtaient leurs 35 ans sur la scène de l’Arkéa Arena de Bordeaux, les Enfoirés ont taquiné les prochains Jeux olympiques dans un tableau dédié à tout ce qui pourrait mal se passer à Paris cet été. La troupe d’artistes évoque pêle-mêle "les hôtels hors de prix", les tarifs exorbitants des billets, les épreuves dans les transports en commun ou encore la Seine polluée…

Est-ce que c’est le sketch que j’ai préféré de toute l’histoire des Enfoirés ? Je ne dirais pas ça
Amélie Oudéa-Castera

"Ça va être un énorme bordel, on va vivre en enfer à pied, en caisse, en RER", résument Patrick Fiori et Michael Youn au rythme de "Heal The World" de Michael Jackson, quand d’autres moquent les maigres espoirs de médailles pour le clan tricolore. "On n’a aucune chance, mais on va kiffer", martèlent-ils. De quoi faire rire Amélie Oudéa-Castera ? "Je crois qu’il faut avoir de la distance. C’est un sketch qui était humoristique", a réagi la ministre des Jeux olympiques auprès de RMC en marge du semi-marathon de Paris ce dimanche 3 mars.

"Je retiens que ce sont des grands artistes qui se battent pour une noble cause, celle des Restos du cœur. On a besoin de cette solidarité et de cet engagement. Est-ce que c’est le sketch que j’ai préféré de toute l’histoire des Enfoirés ? Je ne dirais pas ça, mais en même temps, je pense que ça traduit la volonté qu’on a tous que tout ça se passe bien", poursuit-elle. L’ancienne ministre de l’Éducation nationale assure qu’elle et son équipe "vont tout faire pour que ces inquiétudes s’apaisent" et pour "arriver à les faire mentir", "que ce soit sur l’organisation et aussi les médailles". Objectif ? "Qu’on soit plus qu’au rendez-vous et qu’on arrive à rassurer tout le monde et à délivrer de grands Jeux".


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info