"Un énorme bordel tout l'été" : les Enfoirés se moquent des JO de Paris 2024

Publié le 2 mars 2024 à 11h57

Source : JT 20h WE

La troupe des Enfoirés, qui fêtait ses 35 ans lors d'un concert événement à Bordeaux, diffusé sur TF1, vendredi 1ᵉʳ mars, s'est moqué des Jeux de Paris.
Parodiant plusieurs chansons, la célèbre bande a taclé, avec humour, le prix des billets pour les épreuves et la galère à venir dans les transports.

Une parodie à l'humour grinçant. À l'occasion des 35 ans des Enfoirés, TF1 diffusait vendredi 1ᵉʳ mars le concert événement filmé à l'Arkéa Arena de Bordeaux et suivi par 8,5 millions de téléspectateurs, meilleure audience TV de 2024. Un show spectaculaire, porté par 47 artistes, un record, plus que jamais engagés auprès des Restos du Cœur, qui ont été, pour la première fois, obligés de "refuser du monde". En cause : la "hausse très importante" du nombre de bénéficiaires et une "augmentation de ses coûts de fonctionnement", due à la forte inflation. 

Au-delà du cri d'alarme de l'association qu'elle a relayé dans ce contexte pesant, la joyeuse troupe - composée, entre autres, de Patrick Bruel, Dany Boon, Michèle Laroque ou encore Vitaa - a surtout joué la carte de l'humour pinçant. La bande, menée par Michaël Youn, en porteur de flamme olympique, s'est gentiment moquée de l'organisation des JO, qui auront lieu à Paris, du 26 juillet au 11 août.

"La Seine ce n'est pas de la Badoit !"

"Cet été à Paris, les hôtels sont hors de prix. Moi j'ai loué mon studio 14.000 euros. Tu as dû d'endetter pour acheter un seul petit billet. Plus 1000 euros pour du taekwondo", ont chanté Michaël Youn et Patrick Fiori, sur la musique instrumentale de "Heal the World" de Michael Jackson, provoquant l'hilarité du public bordelais. "Les JO bloqués dans le métro, ça va être un énorme bordel tout l'été. On va vivre l'enfer. À pied, en caisse, en RER. Bienvenue aux JO de Paris !"

Pas peu fiers de leur parodie, les Enfoirés ont enchaîné les tableaux raillant la grand-messe estivale. "On n'a aucune chance, mais on va kiffer", ont notamment fredonné Soprano et Jérémy Frérot sur le titre "YMCA" des Village People. 

Au son de "La Seine" de Vanessa Paradis, Claudio Capéo et Santa, l'une des recrues de la bande, ont entonné qu'elle "sent le vomi, les vieilles poubelles, la Seine, la Seine, la Seine". "Y'a des Vélib, mais sans la selle, la Seine, la Seine, la Seine. Si t'essaies, t'essaies, de ramer dans ça, tu attraperas le choléra. (...) La Seine, ce n'est pas de la Badoit !", ont repris les camarades de l'autrice de "Popcorn salé", l'un des tubes de 2023, moquant "les épreuves de pollution synchronisées".

D'humeur taquine, ils ont aussi parodié, avec l'esprit bon enfant, "SOS d'un Terrien en détresse", l'hymne émotionnel intemporel interprété par Daniel Balavoine et tiré de l'opéra rock Starmania. "Voici le SOS d'un sportif en détresse. Je vais jamais arriver au stade, je suis coincé dans les bouchons", ont-ils chanté. Avant de faire monter sur scène le rugbyman Antoine Dupont. "Voici notre unique chance de médaille, c'est Antoine Dupont… s'il ne se pète pas le menton."


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info