"Incompréhension et colère" : pourquoi le livret sur les JO envoyé aux écoliers fait polémique

Publié le 21 février 2024 à 17h55

Source : JT 13h Semaine

Des kits pédagogiques sur les JO, accompagnés chacun d'une pièce de 2 euros, vont être remis à 4 millions d'écoliers, du CP au CM2.
Cet envoi coûteux a surpris les enseignants, qui n'ont pas été avertis de cette initiative.
Le SNUipp-FSU du Maine-et-Loire regrette auprès de TF1info "une vaste opération de communication", avec "une finalité pédagogique qui n'a pas de sens".

Il va bientôt être remis en mains propres. D'ici le mois de juin, quatre millions d'écoliers, du CP au CM2, vont recevoir un kit pédagogique sur les JO de Paris, qui s'ouvriront le 26 juillet prochain, avec une cérémonie d'ouverture sur la Seine. Les premiers colis, qui ont été reçus par des dizaines d'écoles élémentaires, vont bientôt être distribués, a appris TF1info auprès du SNUipp-FSU, le premier syndicat des enseignants des écoles, instituteurs et professeurs des écoles, confirmant une information de franceinfo.

Ce fameux kit contient un livret explicatif "Au cœur des jeux", avec trois textes signés par le président Emmanuel Macron, le Premier ministre, Gabriel Attal, présenté comme le ministre de l'Éducation, sa fonction au moment de l'impression, et la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra. Mais les syndicats d'enseignants ont surtout été étonnés de découvrir que chaque exemplaire est aussi accompagné d'une pièce de 2 euros. Une pièce commémorative frappée par la Monnaie de Paris. 

Le livret "Au cœur des Jeux" reçu par les écoles élémentaires.
Le livret "Au cœur des Jeux" reçu par les écoles élémentaires. - SNUIPP-FSU 49

Une initiative coûteuse fustigée par les syndicats d'enseignants, à l'heure où même le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé sur TF1, dimanche 18 février, un plan d'économie de 10 milliards d'euros. Dans le Maine-et-Loire, l'un des premiers départements - avec le Loir-et-Cher - à avoir reçu les kits, l'opération passe mal.

Ça ne répond en rien aux problèmes de l'école
Estelle Guyon, cosecrétaire département du SNUipp-FSU 49

"Les colis sont arrivés mardi matin comme des colis lambdas. Il n'y avait aucun mot explicatif attaché, nous n'avions été prévenus", raconte à TF1info Estelle Guyon, professeure des écoles à Angers et co-secrétaire départementale du syndicat SNUipp-FSU 49. "Quand on a ouvert une enveloppe, on a découvert la pièce de 2 euros qui était jointe. Ça a été le déclencheur de l'incompréhension et de la colère."

La pièce de 2 euros frappée par la Monnaie de Paris.
La pièce de 2 euros frappée par la Monnaie de Paris. - SNUIPP-FSU 49

"On envoie des pièces de 2 euros à quatre millions d'écoliers, ça représente 8 millions, plus les frais d'impression et d'acheminement", dénonce-t-elle. "On dépense un pognon de dingue, pour citer le président Macron, pour une finalité pédagogique qui n'a pas de sens. Ce n'est rien d'autre qu'une vaste campagne de communication à destination du grand public qui ne répond en rien aux problèmes de l'école", poursuit la professeure, rappelant qu'"à la prochaine rentrée, dans le département, on a 53 fermetures de classe et 20 postes qu'on doit rendre au ministère."

"Ça doit être unique le cas où on distribue de l'argent aux élèves. Il y a une portée symbolique certes, mais peut-être aurait-il mieux valu distribuer des médailles", conclut Estelle Guyon.

Un mail d'information a finalement été envoyé mardi après-midi par le ministère de l'Éducation, avec une liste d'instructions à suivre. Sans doute trop tard.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info