Kylian Mbappé va-t-il devoir abandonner son rêve de Jeux olympiques à cause du Real Madrid ?

Publié le 20 février 2024 à 15h44

Source : JT 13h Semaine

Alors qu'il s'apprête à dire "au revoir" au PSG, où il est en fin de contrat à l'issue de la saison, Kylian Mbappé est annoncé avec insistance du côté du Real Madrid.
Son arrivée dans les rangs du club madrilène, qui reste à confirmer, pourrait l'empêcher de participer aux Jeux olympiques de Paris l'été prochain.
Les "Merengues" pourraient le retenir pour qu'il participe à sa tournée estivale très lucrative aux États-Unis.

Kylian Mbappé va-t-il voir son rêve de participer aux JO voler en éclats ? À quatre mois de l'échéance de son contrat avec le PSG, bail qu'il avait prolongé en mai 2022, le capitaine de l'équipe de France a acté son départ à l'issue de la saison. Comme relaté par l'AFP et plusieurs médias, dont L'Équipe et RMC Sport, "Kyks" a informé de son choix son président Nasser Al-Khelaïfi, qu'il avait promis d'avertir une fois sa décision prise. S'il n'a pas annoncé aux dirigeants parisiens ni à ses futurs ex-partenaires où il ira, tout porte à croire qu'il va poursuivre sa carrière au Real Madrid, le club dont il rêve depuis son plus jeune âge.

Selon le quotidien madrilène Marca, il aurait déjà paraphé un contrat de cinq ans en faveur des Merengues. Une information infirmée par d'autres sources, expliquant que les discussions sont toujours en cours entre les deux parties. Plusieurs détails resteraient à négocier, notamment la répartition des droits à l'image. Une question sur laquelle le natif de Bondy est à la pointe, depuis qu'il a gagné le bras de fer engagé avec la Fédération à l'automne 2022.

L'autre point d'achoppement concerne les Jeux olympiques de Paris. Depuis de longs mois, Kylian Mbappé clame haut et fort son souhait de pouvoir prendre part à la fête. Même si, publiquement, il affirme ne pas en faire une obsession.

Ce n'est pas moi, c'est mon employeur qui décide
Kylian Mbappé, attaquant de l'équipe de France

"J'ai toujours voulu jouer les JO. Maintenant, ce n'est pas moi qui décide, c'est mon employeur qui décide", avait-il expliqué, en novembre 2023, avant la victoire record des Bleus contre Gibraltar (14-0). "Ce sera un plaisir de les jouer. Le dernier mot revient à mon employeur. S'il ne veut pas que je les fasse, je ne les ferai pas." Des propos réitérés, début janvier, dans un entretien au magazine GQ. "Si on me laisse les faire, j'irais avec grand plaisir mais si ce n'est pas possible, je comprendrais", a-t-il assuré. "Pour tout sportif, les JO ont une place spéciale et je souhaitais déjà aller à Tokyo car je veux tout gagner et inscrire mon nom dans l’histoire de l'équipe de France comme celui d'un joueur qui a compté." 

Pourtant, en coulisses, le champion du monde 2018 aurait bien coché l'événement, qui suivra l'Euro disputé en Allemagne (14 juin-14 juillet). Reste à savoir si son futur club lui laissera le champ libre. Rien n'est moins sûr pour ce qui est du Real Madrid. D'après le quotidien espagnol AS, le club madrilène a déjà programmé une tournée de pré-saison très lucrative aux États-Unis (24 juillet-9 août), en même temps que les JO (26 juillet-11 août). Une virée estivale qui pourrait rapporter encore plus gros - on parle là de plusieurs dizaines de millions de dollars - si Kylian Mbappé y participe.

Un argument qui pourrait pousser les Merengues à le retenir, d'autant que les clubs n'ont aucune obligation de libérer leurs joueurs pour le tournoi olympique, qui n'est pas une compétition de la Fifa. "La question, ce n'est pas s'il va les jouer ou pas, c'est si son club va le libérer", a récemment insisté sur CBS Thierry Henry, en charge de l'équipe de France olympique. 

"Ce serait bien sûr plus dur pour moi (de le sélectionner s'il signe à Madrid, ndlr). Avec des joueurs qui évoluent en France, avec les JO en France, je me plais à penser que les clubs libéreront les joueurs. Le problème, c'est avec ceux qui jouent dans des équipes étrangères", a-t-il expliqué. "Ils n'ont pas besoin de les envoyer, et ce sera alors compliqué." La balle est plus que jamais dans le camp madrilène.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info