VIDÉO - JO 2024 : pourquoi le nageur Léon Marchand est l'une des plus grandes chances de médailles françaises

par N.K | Reportage : Axel Monnier, Alexandra Poupon
Publié le 31 mars 2024 à 18h51

Source : TF1 Info

Le nageur français Léon Marchand a encore brillé ce week-end lors des championnats nationaux universitaires américains.
Le jeune homme de 21 ans est l'une de nos plus belles chances de médailles en natation pour les JO de Paris.
Il peut compter sur les conseils de son entraîneur star, Bob Bowman, qui a forgé la carrière de Michael Phelps.

Le roi des bassins a encore frappé. Le prodige français de la natation Léon Marchand a remporté samedi le 200 yards brasse (183 mètres) des finales universitaires NCAA (National Collegiate Athletic Association), avec un nouveau record à la clé, à Indianapolis, aux États-Unis. Il participait à ces championnats universitaires pour sa faculté, Arizona State University, où il étudie. 

Une victoire de plus pour celui qui est déjà annoncé comme l'une des grandes stars des JO de Paris 2024, et surtout l'une des plus grandes chances de médailles françaises.

Il fait gagner le titre suprême à son université

Le Toulousain de 21 ans avait déjà brillé lors des finales universitaires jeudi avec une victoire et un record sur le 500 yards nage libre, avant d'exceller vendredi sur le 400 yards quatre nages. Samedi, Léon Marchand a donc dominé le 200 yards brasse tout en dépassant son propre record NCAA (1:46:35 contre 1:46:91 en 2023). Pour couronner le tout, le détenteur du record du monde du 400 m quatre nages a aussi conduit son université à remporter le premier titre NCAA masculin de son histoire. À chacune de ses victoires, cette semaine, Léon Marchand a déclenché une joyeuse folie chez ses supporters, comme le montrent les images ci-dessus.

"Je ne pensais pas être capable de faire ça et surtout de le répéter pendant trois jours, c'est très intense", confie Léon Marchand devant les caméras après avoir survolé les finales de ce championnat universitaire américain. Le tout, sous les yeux de son petit frère et de ses parents, deux anciens nageurs.

Le mentor de Michael Phelps à ses côtés

C'est en 2021 que Léon Marchand a quitté sa famille et Toulouse pour s'exiler aux États-Unis, à l'université d'Arizona State pour travailler auprès du plus grand entraîneur de natation, Bob Bowman, l'homme qui a façonné la légende Michael Phelps, sportif le plus titré et le plus médaillé de l'histoire des Jeux olympiques.

"Je suis très heureux chaque jour. Quand vous avez la chance d'entraîner quelqu'un comme lui, il n'y a rien de mieux. Il a mûri, il est devenu plus fort. Il s'entraîne de mieux en mieux car il s'investit à fond chaque jour", s'est réjoui Bob Bowman. 

Loin des JO... pour l'instant

Son expérience américaine est comme une bulle loin de la France, loin de la pression et des attentes olympiques. Il faut dire que Paris 2024 semble encore très loin pour lui. Léon Marchand a d'autres préoccupations. "Je ne pense pas du tout à ça, ce à quoi je pense en ce moment, c'est créer des souvenirs avec mes potes, tout simplement", a-t-il lancé lors d'une conférence de presse, sans filtre. "On est 18 dans l'équipe et je sais que dans dix ans, on sera toujours en contact et on se souviendra de ces moments passés", a-t-il ajouté.

Alors, le Français s'éclate avec son équipe. Du plaisir et de la confiance engrangés pour l'un des sportifs français les plus attendus aux JO cet été à Paris. Il visera a minima l'or sur les 200 m et 400m quatre nages, et pourrait même compléter son programme avec le 200 m papillon, dont il est aussi champion du monde... ou encore le 200 m brasse, en plus de relais. Léon Marchand devra passer par les Championnats de France en grand bassin à Chartres, qui se dérouleront du 11 au 16 juin, pour se qualifier pour les Jeux olympiques. Mais pas avant d'avoir passé ses examens de fin de semestre à Phoenix, en mai.


N.K | Reportage : Axel Monnier, Alexandra Poupon

Tout
TF1 Info