Le ministre de l'Intérieur a annoncé 43.000 policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers et militaires pour encadrer les cérémonies du 80ᵉ anniversaire du débarquement en Normandie.
Il s'agit d'un "dispositif exceptionnel" pour sécuriser "le plus grand événement commémoratif de notre histoire", selon Gérald Darmanin.

À événement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Pour sécuriser les cérémonies du 80e anniversaire du débarquement en Normandie, prévues du 5 au 7 juin, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé que 43.000 membres des forces de sécurité allaient être mobilisés. Policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers et militaires seront chargés d'encadrer le million de visiteurs attendus, parmi lesquelles 25 chefs d'État ou de gouvernement.

"Aucune menace particulière" sur ces cérémonies

Rien que pour la cérémonie la plus importante, qui se déroulera le 6 juin près d'Omaha Beach, 12.000 policiers et gendarmes seront déployés, a précisé le ministre de l'Intérieur lors d'une conférence de presse. Un dispositif de déminage complet sera également mis en œuvre avec 80 démineurs dont 16 plongeurs et 50 équipes cynophiles. À ce stade, "aucune menace particulière" sur ces cérémonies n'a été détectée par les services de renseignement, a fait savoir Gérald Darmanin.

"C'est le plus grand événement commémoratif de notre histoire", a résumé le ministre de l'Intérieur. En tout, c'est une trentaine de cérémonies qui vont être organisées sur trois jours en Bretagne et en Normandie. Outre le président américain Joe Biden, qui prolongera ensuite son séjour à Paris, seront présents notamment le roi d'Angleterre Charles III et le président ukrainien Volodymyr Zelensky, mais pas le président russe Vladimir Poutine.


A. Lo. avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info