PRÉCOCE - En décrochant le téléphone dimanche, le pompier-opérateur a entendu une toute petite voix. Celle d'un enfant de 3 ans qui voulait l'avertir du malaise de sa mère, à son domicile de Monistrol-sur-Loire, en Haute-Loire. Grâce à son sang-froid, sa mère a rapidement pu être secourue par les pompiers.

À trois ans, il a fait preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Dimanche 11 juin, aux alentours de 9h30, sa maman fait un malaise  à leur domicile de Monistrol-sur-Loire, en Haute-Loire. Seul, le petit garçon a réussi à appeler les secours en composant le "18". "J’ai entendu la voix d’un très jeune enfant, rapporte le pompier professionnel qui a pris l’appel, contacté par LCI. Je lui ai demandé ce qu’il se passait et il m’a dit que sa maman était tombée et que son papa était au travail".

L'opérateur lui demande alors de s’approcher de sa mère et note qu’elle est encore consciente, "mais très faible". "J'entendais sa respiration. Elle a réussi à me donner son adresse, mais elle a perdu connaissance au cours de la conversation", poursuit le pompier. Celui-ci envoie alors une ambulance ainsi qu’une échelle, le logement étant situé dans les étages. "J'avais peur que l'enfant n'arrive pas à ouvrir la porte tout seul", précise-t-il. À leur arrivée, l’enfant parvient finalement à ouvrir de lui-même, facilitant l'intervention des secours. "Il a toujours été très calme", se souvient l'opérateur. "Il a respecté les consignes que je lui ai données, à savoir de s'approcher de sa mère, de lui donner le téléphone, puis de lui reprendre quand elle a perdu connaissance".

La jeune-femme, âgée d'une trentaine d'années, a repris connaissance à l’arrivée des secours. Elle a été transportée au centre hospitalier voisin en "urgence relative", raconte le pompier qui n'est pas autorisé à en dire plus sur son état de santé. Le mari, contacté rapidement, a pu retourner rapidement au domicile familial pour s’occuper de son petit héros.


Charlotte ANGLADE

Tout
TF1 Info