A Orléans, une fillette de 3 ans passe la nuit seule dans un centre de loisirs

Le service METRONEWS
Publié le 10 juillet 2015 à 8h22
A Orléans, une fillette de 3 ans passe la nuit seule dans un centre de loisirs
L'essentiel

DISPARITION – Aby, 3 ans, a été oubliée dans un centre de loisirs d'Orléans dans la nuit de mercredi à jeudi, révèle ce vendredi la République du centre. La petite fille a été retrouvée saine et sauve le lendemain, par une femme de ménage.

Plus de peur que de mal pour les parents d'Aby, 3 ans. Mercredi soir, la fillette a été oubliée dans les locaux d'un centre de loisirs du centre-ville d'Orléans, dans le Loiret, et a passé la nuit seule révèle La République du Centre . Une mésaventure qui fait suite à une série de petits dysfonctionnements et dont se seraient bien passé les parents.

Que s'est-il passé ? Mercredi soir, à l'heure de la sortie du centre de loisirs, l'un des animateurs aurait confondu deux enfants et se serait un peu emmêlé les pinceaux, remettant l'enfant à une autre femme. "Ce garçon a visiblement confondu deux enfants. Il y a eu une succession de points qui n’ont pas fonctionné... Ce qui est sûr, c'est qu'on n'a pas vérifié que tous les enfants étaient partis", concède auprès de nos confrères Olivier Carré (LR), le maire de la ville.

A LIRE AUSSI >> La troublante disparition d'une fillette de 10 ans à Bourg-en-Bresse

Inquiets de ne pas trouver leur fille, les parents ont alors alerté les policiers pour une disparition inquiétante. Commence alors une nuit blanche pour eux, à imaginer le pire... jusqu'à ce qu'Aby soit retrouvée saine et sauve par une femme de ménage, le lendemain, dans les locaux du centre, assoupie sur un matelas. Très débrouillarde, la petite fille a pris des gâteaux et des jus de fruits dans le frigo pour se nourrir et se désaltérer pendant la nuit.

L'enfant remis à ses parents, le maire de la ville est allé leur présenter ses plus plates excuses. "Je peux comprendre comme cette nuit blanche a été dure pour eux" commente-t-il auprès de La République du Centre.

À LIRE AUSSI >> Nos belles histoires du jour