Une caissière d'un supermarché de Meurthe-et-Moselle a été accusée d'avoir laissé passer certains clients sans leur facturer leurs courses.
Une manière pour elle de rembourser ses dettes auprès d'eux.
Pendant un an, le magasin aurait ainsi enregistré un manque de plus de 24.000 euros.

C'est un ticket de caisse allégé que certains ont pu avoir à Toul, à l'ouest de Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Une caissière d'un supermarché de la ville est accusée d'avoir laissé passer certains clients sans leur faire payer leurs courses. Afin d'éponger ses dettes, elle scannait les articles choisis par ses débiteurs puis les annulaient pour réduire à zéro leur facture. Elle pouvait également accepter des cartes de rédaction non valable pour faire baisser l'addition.

Huit bénéficiaires de courses gratuites pendant un an

Cette combine, qui aura duré un an, a couté plus de 24.000 euros au supermarché, selon l'Est Républicain, qui narre l'histoire. Ce sont au moins huit personnes, dont quatre membres de la famille de la caissière qui auraient pu sortir du magasin avec des courses gratuites.

L'hôtesse de caisse a été interpellée en fin de semaine dernière. Elle a reconnu les faits et devrait comparaître devant la justice en novembre, avec trois de ses proches. 


A. Lo.

Tout
TF1 Info