Un employé de manège est mort à la Foire du Trône dans la nuit de vendredi à samedi à Paris.
Il a été percuté par une nacelle des montagnes russes sur lesquelles il travaillait.
Une enquête a été ouverte par la police parisienne.

Drame dans le temple parisien de la fête foraine. Ce vendredi 6 mai, peu avant minuit, un homme est mort après avoir été percuté par un wagon de l'attraction "Crazy Mouse". Dépêchés sur place, les secours n'ont rien pu faire et ont seulement constaté le décès de l'employé de ce manège installé dans le bois de Vincennes à Paris.

Le forain, âgé de 40 ans, "a été percuté par un des wagons du manège dans des circonstances qui restent à établir", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de la capitale. Une vingtaine de pompiers ont été mobilisés sur l'opération de secours, sans succès. En parallèle, une douzaine de personnes ont été prises en charge par les secours, dont sept enfants. Certains visiteurs ont été transportés vers les hôpitaux les plus proches, en état de choc.

Ce samedi 7 mai, le parquet de Paris a indiqué avoir ouvert une enquête pour "homicide involontaire et travail dissimulé". Les investigations ont été confiées au service d'accueil et d'investigation de proximité du commissariat du 12e arrondissement.

Un autre accident survenu en avril

La Foire du Trône, grande fête foraine parisienne située à l'orée du Bois de Vincennes, a rouvert début avril après deux ans d'absence à cause de la pandémie de Covid-19. Mi-avril, six personnes avaient déjà été blessées dans un autre accident sur un manège à sensation.

Avant l'épidémie, l'événement avait déjà connu son lot d'accidents et de questions autour de sa sécurité. En 2018, un couple avait été légèrement blessé sur un manège nommé "La Boule", dont un des câbles avait lâché. En 2014, un jeune homme dont le pied dépassait au démarrage d'un manège avait eu l'orteil arraché et une fracture du tibia. En 2007, un policier intervenant sur une bagarre avait été tué par le bras de la nacelle d'un manège, après avoir été poussé par un adolescent de 15 ans.


Benoit Leroy

Tout
TF1 Info