Violent accident sur l'A72 près de Saint-Étienne : un mort et trois blessés graves

A. Lo.
Publié le 5 décembre 2022 à 9h38
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

C'est le verglas qui aurait provoqué un accident monstre ce lundi 5 décembre au matin, sur l'A72 près de Saint-Etienne, dans la Loire.
Une vingtaine de véhicules sont impliqués dans ce carambolage qui a entrainé la fermeture de l'autoroute.
Une personne est décédée et trois personnes ont été hospitalisées en urgence absolue.

L'hiver fait déjà des dégâts. Alors que les premiers flocons sont tombés en France dimanche 4 décembre et que les températures continuent de baisser, un violent carambolage aurait été provoqué par le verglas, ce lundi 5 décembre, sur l'A72 au nord de Saint-Etienne, dans la Loire.

L'autoroute coupée dans les deux sens

Une personne de 71 ans est décédée, selon un bilan encore provisoire. Trois personnes ont par ailleurs été transportées en urgence absolue et quatre en urgence relative, selon le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis). Plusieurs autres personnes ont été blessées plus légèrement, a ajouté la préfecture de la Loire.

Le choc a eu lieu à hauteur de Veauchette, en direction de Saint-Etienne, entre un poids lourd et plusieurs voitures. Bison Futé a déclaré que 23 véhicules légers et 6 poids lourds au total ont été impliqués dans l'accident. L'A72 est coupée à la circulation dans les deux sens depuis environ 6 h 40 entre les sorties numéro 7 (Montbrison) et numéro 8 (Andrézieux-Bouthéon), précise le gestionnaire Vinci Autoroutes.

La situation ne devrait pas revenir à la normale avant plusieurs heures. Le lieutenant-colonel Didier Michaud, du Sdis-42, a déclaré à l'AFP que "l'autoroute sera maintenue fermée à la circulation dans les deux sens au moins jusqu'à la mi-journée, pour l'évacuation de tous les véhicules accidentés et pour les besoins de l'enquête de gendarmerie".

Lire aussi

90 sapeurs-pompiers à bord de 41 véhicules, dont 12 ambulances, ont été envoyés sur place et les automobilistes ont été invités à éviter le secteur de l'accident, de libérer l'accès aux secours et de faire preuve de prudence au regard des conditions météorologiques, notamment de la chaussée verglacée. Le maire d'Andrézieux-Bouthéon François Driol a mis à disposition une salle des fêtes municipale "pour accueillir une vingtaine de naufragés de la route", a-t-il expliqué.


A. Lo.

Tout
TF1 Info