Accident mortel à Villeneuve-d'Ascq : le conducteur de la voiture impliquée était positif à l'alcool et au cannabis

par A.S avec Raphaël Maillochon
Publié le 22 mai 2023 à 13h34, mis à jour le 22 mai 2023 à 17h54

Source : TF1 Info

Quatre personnes, dont trois jeunes policiers, sont décédées, et deux autres ont été grièvement blessées, dimanche à Villeneuve d'Ascq dans une collision entre un véhicule de police et une voiture.
Selon les premiers éléments de l'enquête, cette dernière roulait à contre-sens et son conducteur, mort dans l'accident, avait consommé de l'alcool et du cannabis.

Ils étaient venus porter secours à une jeune fille et ont perdu la vie dans l'exercice de leur fonction. Dimanche matin, trois fonctionnaires de police commissariat de Roubaix âgés de 24 et 25 ans sont décédés dans un accident de la route survenu une bretelle d’accès à la RD 700 à Villeneuve d'Ascq (Nord). La passagère qu'ils conduisaient à l'hôpital a été grièvement blessée et est toujours hospitalisée. Au volant de l'autre véhicule impliqué, un homme âgé de 24 ans et son passager âgé de 23 ans. Le conducteur n'a pas survécu au choc frontal entre les deux voitures. Son passager, en urgence absolue dimanche, se trouvait toujours dans un état grave ce lundi. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, le véhicule de police serait entré en collision avec ce véhicule de marque Alpha Roméo qui roulait à contresens. "A notre connaissance, il n'y a pas eu de faute commise par les policiers et manifestement, ils faisaient leur travail. Ils ont croisé une voiture et il appartient à la procureure de la République de dire dans quelles circonstances cette voiture a été croisée, et qui conduisait et dans quelles conditions ces gens conduisaient cette voiture", a déclaré ce lundi en fin de matinée le ministre de l'Intérieur. Gérald Darmanin s'exprimait depuis le commissariat de Roubaix où exerçaient les trois fonctionnaires, à qui un hommage sera rendu en fin de semaine

En attendant les précisions de la magistrate, attendues à 17 heures à l'occasion d'une conférence de presse, la rédaction de LCI-TF1 revient sur le profil de l'homme qui, selon les premiers éléments de l'enquête, serait à l'origine de ce drame. 

Un véhicule pas assuré et sans contrôle technique à jour

Depuis plus de 24 heures, la Sûreté urbaine de Lille mène de nombreuses investigations. Sur la seule journée de dimanche, les enquêteurs et spécialistes ont réalisé quelque 700 constatations sur les lieux de l'accident. 

D'ores et déjà, plusieurs certitudes ont pu être mises en lumière. Ainsi, d'après nos informations, l'Alpha Roméo qui a heurté frontalement la voiture de police n'était pas assurée. La carte grise n'avait pas ailleurs pas été transmise de l'ancien au nouveau propriétaire. Le véhicule était également en défaut de contrôle technique, ce dernier n'étant pas à jour. 

Connu de la police et de la justice

Le conducteur de l'Alpha Roméo était, toujours selon nos informations, connu de la police et de la justice. Le nom de cet homme né en 1999 avait déjà circulé dans les bureaux du commissariat de Roubaix puisque ce dernier était connu notamment pour des faits de droit commun liés notamment aux stupéfiants et à l'alcool, mais aussi pour outrage et rébellion. 

Son passager, âgé de 23 ans, est, lui aussi, défavorablement connu de la police. Il était toujours hospitalisé lundi. 

Le conducteur avait consommé de l'alcool et du cannabis

Des prélèvements sanguins, notamment, ont été pratiqués sur le corps du conducteur décédé. Les résultats des analyses toxicologiques ont montré que ce dernier avait consommé de l'alcool et des stupéfiants, a indiqué une source proche du dossier à LCI-TF1 confirmant une information de BFMTV. "Le taux d'alcoolémie était de 2,08 grammes" a précisé la procureure de la République de Lille Carole Etienne ce lundi soir au cours de la conférence de presse. La magistrate a ajouté que le compteur de l'Alpha Roméo était bloqué à 120 km/h, là où la vitesse était limitée sur cette route à 90 km/h.

Les auditions des deux rescapés de ce drame, la mineure qui se trouvait dans le véhicule de police et le passager de l'Alpha Roméo, sont également très attendues pour éclaircir les circonstances de l'accident. Le pronostic vital de ce dernier était toujours engagé ce lundi. 


A.S avec Raphaël Maillochon

Tout
TF1 Info