Achraf Hakimi mis en examen pour viol : son avocate dénonce "une tentative de racket"

par M.G
Publié le 3 mars 2023 à 13h41, mis à jour le 3 mars 2023 à 14h00

Source : TF1 Info

Achraf Hakimi a été mis en examen, ce vendredi, pour des faits de viol.
Le joueur du PSG, qui a "fermement démenti les accusations", fait "l’objet d’une tentative de racket", affirme son avocate.

Après l'ouverture, en début de semaine, d'une enquête préliminaire par le parquet de Nanterre, Achraf Hakimi a été mis en examen ce vendredi. Il est accusé de viol par une femme de 24 ans, qui n'a toutefois pas porté plainte. Les faits seraient survenus samedi 25 février, au domicile de l'international marocain. 

Le joueur "dément fermement les accusations"

"Lors de son audition, réalisée à sa demande expresse, Achraf Hakimi a fermement démenti les accusations portées contre lui", a indiqué à TF1/LCI Fanny Colin, l'avocate du défenseur. "Je rappelle que la mesure de mise en examen qui a suivi cette audition est un passage obligé pour toute personne qui fait l’objet d’une accusation de viol et offre enfin à Monsieur Hakimi la possibilité de se défendre en lui ouvrant un grand nombre de droits, en premier lieu celui de prendre connaissance du dossier", ajoute-t-elle.

Par ailleurs, "après les quelques heures d’audition, je retiens, pour ma part, que la dénonciatrice a refusé de déposer plainte, de se soumettre au moindre examen médical ou psychologique. Elle a aussi refusé d’être confrontée à Achraf Hakimi alors pourtant que l’accusation ne repose exclusivement que sur ses propos", souligne-t-elle. "Il résulte, selon moi, des pièces qui sont entre les mains de la police judiciaire que Monsieur Hakimi a, dans cette affaire, été l’objet d’une tentative de racket", soutient la défense du latéral droit.

Ce vendredi, l'ancien Madrilène était présent à l'entraînement du PSG, a constaté une journaliste de l'AFP. Son forfait pour le match de ce week-end, contre Nantes, a toutefois été acté. "Après une phase individuelle, Achraf Hakimi reprend l’entraînement avec le groupe aujourd’hui et un retour en compétition est prévu la semaine prochaine", détaille le club de la capitale, qui "apporte son soutien" à son joueur et "fait confiance à la justice". 


M.G

Tout
TF1 Info