Le 27 février, la cour d'appel de Paris a décidé de placer Pierre Palmade en détention provisoire.
Cela fait suite à l'accident qu'il a causé le 10 février sous l'emprise de la cocaïne en Seine-et-Marne.
Sa détention a commencé à l'hôpital Paul Brousse du Kremlin-Bicêtre, et se poursuit depuis dimanche à l'hôpital du Plessis-Robinson, où il a été transféré dimanche.

Ce pourrait n'être qu'une question de jours ou pas... Une semaine après que la cour d'appel de Paris a décidé de placer Pierre Palmade en détention provisoire avec mandat de dépôt exécutoire, l'humoriste n'a pas encore été transféré en prison, ce lundi 6 mars.

L'humoriste de 54 ans, à l'origine du terrible accident survenu le 10 février alors qu'il était sous l'emprise de cocaïne, est en effet toujours à l'hôpital. Suite à la décision de la cour d'appel du 27 février dernier, Pierre Palmade avait été écroué dans sa chambre d'hôpital à l'hôpital Paul Brousse, au Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne, où il se trouvait déjà depuis l'accident.

Le quinquagénaire, victime d'un AVC le 24 février à l'hôpital, "a été transféré dimanche au sein du service de chirurgie cardio-thoracique de l'hôpital Marie-Lannelongue du Plessis-Robinson", indique une source proche du dossier à TF1info. 

"On ne sait pas quand il sera transféré à Fresnes"

Dans un communiqué, lundi dernier, le procureur de la République de Melun, Jean-Michel Bourlès, précisait que le placement sous écrou de Pierre Palmade à l'hôpital et non en détention était dû à son état de santé. Celui-ci ne permettait pas en effet "un transfert dans un établissement pénitentiaire".

Après son hospitalisation à l'hôpital Marie-Lannelongue du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), Pierre Palmade retrouvera soit sa chambre à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, soit une cellule de Fresnes. "On ne sait pas quand il sera transféré à Fresnes. Tout dépend encore une fois de son état de santé et des suites de l'intervention chirurgicale qu'il va subir", nous assure une autre source. 


A.S

Tout
TF1 Info