Affaire des avocats "écoutés": Belloubet diligente une inspection sur l'enquête du parquet financier

La rédaction de LCI
Publié le 1 juillet 2020 à 13h54
Nicole Belloubet, la garde des Sceaux

Nicole Belloubet, la garde des Sceaux

Source : AFP

JUSTICE - La garde des Sceaux a indiqué ce mercredi qu'à la suite de l’article de l’hebdomadaire "Le Point" relatant que le parquet national financier (PNF) aurait procédé à l’examen des relevés téléphoniques de plusieurs avocats et magistrats, elle demandait une inspection de fonctionnement sur cette enquête.

La garde des Sceaux Nicole Belloubet a annoncé mercredi avoir diligenté une inspection sur l'enquête du parquet national financier (PNF) qui visait à identifier la "taupe" éventuelle ayant pu informer Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu'ils étaient sur écoute. 

La révélation de l'ampleur de ces écoutes, à la suite d'un article du Point, a suscité un vif émoi chez les avocats et dans le monde politique. Saisie par la ministre, l'Inspection générale de la justice doit "déterminer l’étendue et la proportionnalité des investigations effectuées et le cadre procédural de cette enquête" et devra "remettre son rapport pour le 15 septembre", indique Mme Belloubet dans un communiqué. 

Lire aussi

Le parquet national financier n'est "à aucun moment sorti des clous" avait affirmé son chef, Jean-François Bohnert sur RTL. "A aucun moment, les magistrats et les enquêteurs (...) ne sont sortis des clous", s'était-il défendu.

Le PNF est depuis quelques jours au cœur de plusieurs controverses. Il y a deux semaines, Eliane Houlette, première à avoir dirigé le PNF, avait affirmé avoir subi des "pressions" procédurales de la part de la procureure générale dans la conduite de l'affaire Fillon. Des déclarations interprétées par le camp de l'ex-candidat à la présidentielle comme l'aveu de pressions politiques pour faire tomber leur champion. Et plus récemment, le PNF s'est vu reprocher le classement sans suite, après une lettre d'Emmanuel Macron à décharge, d'une enquête visant son bras droit, Alexis Kohler, soupçonné de conflits d'intérêt.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info