L'affaire Penelope Fillon

Affaire Fillon : les avocats du couple demandent la réouverture du procès

La rédaction de LCI
Publié le 23 juin 2020 à 17h49
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

JUSTICE - Les avocats de François et Penelope Fillon ont demandé mardi au tribunal correctionnel de Paris de rouvrir les débats suite aux déclarations de l'ex-cheffe du parquet national financier.

Lui et son épouse devaient être fixés sur leur sort lundi prochain. Finalement tout pourrait repartir de zéro, ou presque. Ce mardi, les avocats du couple Fillon et de Marc Joulaud, ancien suppléant jugés entre fin février et début mars 2020 ont demandé au tribunal correctionnel la réouverture des débats. 

"Nous venons de saisir ce jour la 32e chambre du Tribunal correctionnel de Paris d’une demande de réouverture des débats afin que les évènements récents puissent être discutés entre toutes les parties. Il nous apparait en effet que les questions soulevées par l’audition de l’ancienne Procureur de la République financier devant une Commission d’enquête parlementaire ainsi que la saisine du Conseil Supérieur de la Magistrature éclairent d’un jour nouveau les dysfonctionnements que nous avons dénoncés dès le début de la procédure", écrivent Me Jean Veil, Me Pierre Cornut-Gentille et Me Antonin Lévy dans un communiqué. 

Cette demande fait suite aux propos d'Eliane Houlette rapportés dans la presse et qui ont depuis causé beaucoup de remous dans les sphères politiques et judiciaires, après quoi Emmanuel Macron a annoncé la saisine du Conseil supérieur de la magistrature

Belloubet et Castaner auditionnés les 1er et 2 juillet

Ce mardi, les groupes LFI et LR à l'Assemblée nationale ont réclamé mardi de prolonger jusqu'à fin septembre la commission d'enquête parlementaire sur "les obstacles à l'indépendance" de la justice après les propos de l'ex-cheffe du PNF, sur lesquels elle est revenue depuis

Lire aussi

Cette commission a déjà prévu le 2 juillet à 9H30 d'entendre à nouveau la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui a réfuté vendredi "toute pression de quelque nature que ce soit" sur Eliane Houlette. Les ministres Nicole Belloubet (Justice) et Christophe Castaner (Intérieur) doivent aussi être auditionnés les 1er et 2 juillet. 

Au-delà de ces auditions, le président de la commission Ugo Bernalicis (LFI) voudrait prolonger les travaux jusqu'à fin septembre et en a fait la demande auprès de la présidence de l'Assemblée. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info