Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais renvoyé devant les assises de l'Isère pour "meurtre"

F.S. avec W.M.
Publié le 3 juin 2021 à 15h56
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais renvoyé devant les assises de l'Isère pour "meurtre"
Source : PHILIPPE DESMAZES / AFP

JUSTICE - Alors qu'il a été condamné à 20 ans de prison le 11 mai dernier pour le meurtre d'Arthur Noyer, Nordahl Lelandais va être renvoyé aux assises pour celui de la petite Maëlys de Araujo. La Cour d'assises de l'Isère le jugera également pour des agressions sexuelles sur deux de ses propres cousines mineures.

Selon nos sources, le 1er juin 2021, les juges d’instruction de Grenoble ont rendu leur ordonnance de mise en accusation. Celle-ci est conforme aux réquisitions du parquet et ordonne le renvoi de Nordahl Lelandais devant la Cour d’assises de l’Isère pour le meurtre de Maëlys de Araujo, précédé de l’enlèvement et de la séquestration de l’enfant mineure de 15 ans. C'est un pas de plus vers l'épilogue de cette affaire qui avait mis sur les radars de la police celui que beaucoup soupçonnent désormais d'être un tueur en série.

Le dimanche 27 août 2017, vers 3 heures du matin, on constate la disparition de la petite Maëlys lors d'un mariage dans la commune iséroise de Pont-de-Beauvoisin. Très vite, les regards se tournent vers cet invité de dernière minute, aux agissements suspects. La personnalité trouble et le passé violent de Nordahl Lelandais renforcent le soupçon, mais il nie l'enlèvement de la fillette, dont le corps reste introuvable. Les battues et les marches blanches se succèdent, jusqu'à ce qu'il avoue en février 2018, et conduise les enquêteurs sur le site où il avait déposé le corps, dans le massif de la Chartreuse. 

Nordahl Lelandais nie alors avoir tué volontairement la fillette, n'avouant qu'une "claque". Plus tard, lors de la reconstitution des faits, il reconnaîtra lui avoir porté plusieurs coups violents.

C'est alors qu'ils retraçaient le parcours chaotique de Nordahl Lelandais dans le cadre de l'affaire Maëlys, que les enquêteurs ont fait le rapprochement avec une autre disparition inexpliquée, celle du caporal Arthur Noyer, en avril 2017 à Chambéry. C'est pour cet autre meurtre que Lelandais vient d'être condamné à 20 ans de réclusion, avec une période de sûreté des deux tiers, par la Cour d'assises de Savoie.

Selon les informations recueillies par LCI, le parquet de Grenoble a par ailleurs choisi de poursuivre Nordahl Lelandais pour les délits d’agressions sexuelles sur deux de ses cousines, mineures de 15 ans ainsi que pour détention et enregistrement d’images pédo-pornographiques. L’ensemble des parties a la possibilité d’interjeter appel contre cette ordonnance pendant un délai de 10 jours.


F.S. avec W.M.

Tout
TF1 Info