SCANDALE – Alors que Jean-Marc Morandini organise cet après-midi une conférence de presse suite aux révélations la semaine dernière des Inrocks sur des castings douteux de la part de l’animateur, l’association La Voix de l’enfant annonce son intention de se constituer partie civile dans cette affaire.

Aux yeux de la justice, l’affaire dite "Morandini" n’existe pas encore, aucune enquête n’ayant encore été ouverte. L’annonce de l’association La Voix de l’enfant, ou les nouvelles révélations promises par les Inrocks pour mercredi, changeront-elles la donne ? Ce mardi, l’association a diffusé un communiqué où elle annonce sa décision de se constituer partie civile dans cette affaire. 

EN SAVOIR + >> 
Ce que contient l'enquête des "Inrocks" sur Jean-Marc Morandini

"Après avoir pris connaissance d’un certain nombre de révélations faites par le journal Les Inrocks et autres supports mettant en cause Monsieur Jean-Marc Morandini, La Voix De l’Enfant relève que certains éléments laisseraient à penser que des mineurs auraient été associés à la réalisation de la série les Faucons", indique l’association. Cette dernière ne pourra se constituer partie civile qu'à partir du moment où une enquête sera ouverte. Selon nos informations, plusieurs comédiens de la série devraient déposer plainte en milieu de semaine prochaine. 

Morandini contre-attaque


Dans son enquête publiée la semaine dernière, les Inrocks rapportaient notamment que la directrice de casting, une fameuse "Catherine" aurait demandé à l’un de ses acteurs de venir à un tournage avec son petit frère âgé de 14 ans. L’invitant même à lui envoyer une vidéo entre frères. "Si vous voulez vous masturber en vous approchant par exemple. Ca peut vous amuser, et lui aussi ?", aurait écrit "Catherine".

Une annonce qui intervient alors que Jean-Marc Morandini s’apprête à prendre la parole, ce mardi en milieu d’après-midi, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a lui-même organisé. Dans la matinée, il donnait un aperçu de sa conférence de presse sur son site, après un bandeau où il était écrit : "Face aux accusations parfaitement mensongères et diffamatoires qui circulent, Jean-Marc Morandini a décidé de prendre la parole cet après-midi". Selon des informations publiés dans plusieurs médias, la conférence se tiendra à 16h30 dans un hôtel de Paris, et les journalistes qui y seront "conviés" ne devraient pas pouvoir poser de question.

EN SAVOIR + >>  Affaire Morandini : Marc-Olivier Fogiel revient sur ses tweets


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info