Le parquet de Paris a ouvert samedi une enquête visant Pierre Palmade "pour détention d'images à caractère pédopornographique".
Un premier homme l'avait accusé de ces faits vendredi soir à Paris.
Un second, domicilié à Bordeaux, dénonce lui aussi ce même délit.

Ils sont désormais deux à dénoncer ces faits. Vendredi dernier, alors que Pierre Palmade venait d'être mis en examen pour "homicide et blessures involontaires" suite au terrible accident de Villiers-en-Bière, un homme domicilié en Ile-de-France a contacté la police pour accuser l'humoriste de faits à caractères pédophiles. Ce mardi, une source proche du dossier indique à LCI-TF1 qu'un autre homme, domicilié à Bordeaux cette fois, accuse lui aussi Pierre Palmade de faits similaires. Voici ce que l'on sait de ses deux accusateurs. 

Un premier homme se manifeste le 17 février

Vendredi dernier, un homme prénommé Patrick a contacté le 17 indiquant connaître Pierre Palmade et disposer d'informations à son sujet concernant des actes de pédophilie. Immédiatement, des policiers se sont rendus au domicile parisien de cet homme pour prendre connaissance des faits. Aux enquêteurs, il a alors déclaré avoir passé plusieurs soirées à thème sexuel en compagnie de l'humoriste. 

Selon lui, la dernière en date remonterait à la nuit du 13 au 14 janvier 2023. C'est à cette occasion que Pierre Palmade se serait vanté auprès de lui d'être en mesure de se faire "offrir" deux enfants âgés de 7 et 9 ans afin de commettre des actes sexuels à leur encontre. Toujours selon cet accusateur, Pierre Palmade lui aurait montré le début d'une vidéo pédopornographique. Mais Patrick n'aurait pas identifié l'humoriste sur les images. 

Patrick a également indiqué aux enquêteurs être en dépression depuis quelque temps. Il a précisé voir un psychologue et devoir suivre un traitement. 

Dimanche, cet individu a été entendu par la Brigade de protection des mineurs dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Paris pour  "détention d'images à caractère pédopornographique". Une perquisition a eu lieu ce même jour au domicile parisien de Pierre Palmade. Lundi, c'est à son domicile de Cély-en-Bière (Seine-et-Marne) que les enquêteurs se sont rendus pour procéder à une autre perquisition. 

Mardi, un deuxième homme entendu

Ce mardi, un deuxième homme a lui aussi accusé Pierre Palmade de pédopornographie. Domicilié en Gironde, il a été entendu à Bordeaux par les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs.

Selon nos informations, cet homme a fait un signalement à Bordeaux et s'est rendu au commissariat pour dire qu'il possédait au moins une vidéo de Pierre Palmade consultant de la pédopornographie. Il a remis du "matériel vidéo" aux enquêteurs, "en cours d'exploitation", nous indique le parquet de Paris.

Pierre Palmade, qui n'a pas encore été entendu dans ce volet pédopornographie, bénéficie de la présomption d'innocence. Les investigations se poursuivent. 


A.S avec Le service Police-Justice de LCI-TF1

Tout
TF1 Info