Samedi dernier, le parquet de Paris a ouvert une enquête visant Pierre Palmade pour détention d'images à caractère pédopornographique.
Vendredi, un premier homme avait accusé l'humoriste de ces faits.
Ce mardi, un autre homme accusant Pierre Palmade de faits similaires a été entendu à Bordeaux et a remis du matériel vidéo aux enquêteurs, selon une information confirmée à TF1info.

Les accusations s'enchainent contre l'humoriste. Mis en examen vendredi 17 février pour "homicides et blessures involontaires" après le terrible accident de la route de Villiers-en-Bière (Seine-et-Marne), ce sont maintenant des accusations de pédopornographie qui pèsent sur Pierre Palmade.

Le même jour, dans la soirée, un homme avait appelé la police indiquant détenir des vidéos et des audios démontrant que Pierre Palmade, 54 ans, détenait des images à caractère pédopornographique. Le parquet de Paris avait immédiatement ouvert une enquête visant l'humoriste pour "détention d'images à caractère pédopornographique" et l'accusateur avait été entendu dimanche par les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs.

Ce mardi 21 février, un autre homme accuse Pierre Palmade des mêmes faits. "Un homme a fait un signalement à Bordeaux et s'est rendu au commissariat pour dire qu'il possédait au moins une vidéo de Pierre Palmade consultant de la pédopornographie", indique une source proche du dossier à TF1info. Il a été "entendu ce jour en qualité de témoin par des enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs et a remis du matériel vidéo aux enquêteurs. Ce matériel est en cours d'exploitation", précise le parquet de Paris, également joint par TF1info.

Des policiers de la BPM se sont rendus à Bordeaux

Des policiers de la Brigade de protection des mineurs sont descendus ce mardi en Gironde pour auditionner cet homme. Ils veulent notamment vérifier la véracité de ses propos et récupérer les images afin de les placer sous scellés si l'homme en a bien la possession.

Dimanche dernier, une perquisition dans le cadre de l'enquête ouverte pour "détention d'images à caractère pédopornographique" avait été réalisé au domicile parisien de Pierre Palmade. Le lendemain, dans le cadre de cette même enquête, c'est le domicile de l'humoriste de Cély-en-Bière, en Seine-et,-Marne qui a été perquisitionné. 


A.S avec Marie Belot

Tout
TF1 Info