Un agent du fisc tué par un brocanteur dans le Pas-de-Calais

Agent du fisc tué dans le Pas-de-Calais : que sait-on du suspect ?

M.L | Reportage TF1 Baptiste Guenais, Manon Debut et Zack Ajili
Publié le 22 novembre 2022 à 21h00
JT Perso

Source : Le JT

Dans le Pas-de-Calais, un agent du fisc a été tué lundi de plusieurs coups de couteau.
Le suspect est un brocanteur qui se faisait contrôler à son domicile, et s'est ensuite suicidé.
Selon les enquêteurs, l'acte pourrait avoir été prémédité.

Toute la matinée, les véhicules étaient attroupés à l'entrée d'une maison : les gendarmes ont procédé à la perquisition d'une propriété de Bullecourt, un village de quelque 250 habitants dans le Pas-de-Calais. Ils tentent de comprendre comment un contrôle fiscal a pu tourner au drame. Lundi 21 novembre, dans l'après-midi, deux agents du centre des finances publiques d'Arras se présentent chez un résident de la commune pour examiner la comptabilité de ce chef d'entreprise. 

"Dans le cadre de ce contrôle, le mis en cause appelle vers 16h son ex-compagne. Arrivée sur place, celle-ci voit depuis l'extérieur de la maison l'inspectrice des finances ligotée sur une chaise", a expliqué Sylvain Barbier Sainte-Marie, le procureur de la République d'Arras, lors d'une conférence de presse. Alertés, les gendarmes découvrent une scène d'horreur : l'agente est ligotée, tandis que son collègue gît sur le sol. Ce chef de brigade de vérification d'Arras, âgé de 43 ans, a succombé à plusieurs coups de couteau. L'inspectrice, extrêmement choquée, a été pour sa part prise en charge par les secours. L'homme qu'ils étaient venus contrôler, Sandy Théron, s'est quant à lui donné la mort, d'un coup de pistolet. 

"On ne s'y attendait pas, on ne sait pas ce qu'il se passe. La première question qui vient, c'est : pourquoi a-t-il fait ça ?", lance, encore sonnée, une habitante de la commune, dans le reportage du 20H de TF1 en tête d'article. Le suspect de 46 ans, divorcé et père de deux enfants, vivait dans ce village depuis sept ans. Une résidente qui le connaissait bien, révèle qu'il avait des soucis financiers. "Au cours d'une conversation, il a dit qu'il avait le fisc sur le dos. Il pensait même tout arrêter et retravailler chez un brocanteur, mais sans être le patron", explique-t-elle dans le reportage. 

Celui qui tenait un dépôt vente de biens d'occasion était connu pour être un "dossier compliqué" pour les agents du fisc, étant en situation de "défaillance", a indiqué une source proche à France 3 Régions. Le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a confirmé "des contrôles précédents" de ce brocanteur, au cours desquels "des situations de tension avaient pu exister", mais que "rien ne pouvait laisser présager cette issue", des propos cités par La Voix du Nord

Un profil qui interroge

Au sein du village, ce membre du comité des fêtes est décrit comme un homme discret, serviable et franc. "Son intégration se passait bien, on n'avait pas de soucis avec cette personne. Il n'était pas violent, c'est cela qui surprend", a relevé face à la presse Eric Bianchin, maire (SE) de Bullecourt. Sandy Théron "débarrassait les maisons" et organisait des ventes à son domicile via son entreprise, Speed Débarras, a aussi indiqué l'édile auprès de l'AFP, décrivant "une personne lambda" et évoquant "un coup de folie".

Hors caméra, certains habitants parlent tout de même d'un homme au tempérament sanguin. Si son casier judiciaire ne porte aucune trace d'une condamnation, "il est connu cependant pour des faits de violences sur mineurs qui se sont manifestés par deux bousculades, faits commis en 2018 et qu'il a reconnus", a signalé le procureur d'Arras. "Ces faits ont donné lieu à un stage sur la prévention des violences, stage qui a été réalisé en 2019", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Des colliers de serrage, qui ont servi à attacher les deux agents, ont été retrouvés à son domicile. Selon les enquêteurs, le brocanteur aurait prémédité son geste, le rendez-vous avec les agents de l'administration fiscale ayant été planifié de longue date. Une enquête a été ouverte pour assassinat et séquestration. 


M.L | Reportage TF1 Baptiste Guenais, Manon Debut et Zack Ajili

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info