Mort du militant indépendantiste corse Yvan Colonna

Corse : des blessés en marge d'une manifestation en soutien à Yvan Colonna

La rédaction de TF1info
Publié le 6 mars 2022 à 17h38, mis à jour le 7 mars 2022 à 10h38
Corse : des blessés en marge d'une manifestation en soutien à Yvan Colonna

Source : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP

Entre 4200 et 15.000 manifestants se sont rassemblés à Corte, en Haute-Corse, ce dimanche, en soutien à Yvan Colonna, violemment agressé par un codétenu, mercredi à la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhône).
Des incidents ont émaillé la manifestation peu avant 16h.
Quatre personnes ont été interpellées et des dizaines ont été blessées.

"État français assassin", ont scandé en langue corse, ce dimanche 6 mars après-midi, des milliers de personnes venues défiler dans les rues de Corte (Haute-Corse), en soutien à Yvan Colonna, violemment agressé mercredi par un codétenu à la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhône), où il était incarcéré pour l'assassinat du préfet Erignac en 1998. Depuis, Yvan Colonna est entre la vie et la mort, soigné dans un hôpital marseillais. Son agresseur, lui, a été mis en examen dimanche pour tentative d'assassinat terroriste, a-t-on appris de source judiciaire.

Selon la préfecture, 4200 manifestants étaient rassemblés à Corte, 15.000 selon les organisateurs nationalistes. Ils se sont réunis devant la gare de Corte, l'ancienne capitale corse au XVIIIe siècle, et ont commencé à marcher vers la sous-préfecture.

Des projectiles, des blessés et quatre interpellations

Peu avant 16h, selon une journaliste de l'AFP, des incidents ont commencé à émailler la manifestation : à quelques dizaines de mètres de la sous-préfecture, des jeunes cagoulés ont lancé des projectiles par-dessus les barrières, "cocktails molotov, des boules de pétanque, des haltères, des bombes agricoles", selon la préfecture. Les forces de l'ordre ont répliqué avec des canons à eau et des gaz lacrymogènes. Quatre personnes auraient été interpellées. Les protestataires se sont totalement dispersés vers 18h30.

Bilan : plusieurs poubelles ont été incendiées ainsi qu'une voiture immatriculée dans le Rhône, selon les journalistes de l'AFP sur place. Un drapeau français a été brûlé par des manifestants, a observé un photographe de l'AFP. Les pompiers ont dénombré 25 blessés parmi les manifestants, dont 15 ont été transportés à l'hôpital. "Il n'y a pas de cas grave, pas de pronostic vital engagé, ce sont essentiellement des sutures et des blessures par éclat", a indiqué à l'AFP Christophe Hebert, médecin chef du Sdis de Haute-Corse. 

Les gendarmes ont fait état de quatre blessés dans leurs rangs, et ont interpellé quatre personnes, dont une "armée d'un couteau". Dans un communiqué, le préfet de Haute-Corse "condamne les violences commises et appelle à ce qu’elles cessent". Selon la préfecture, des manifestants ont menacé de faire exploser une bouteille de gaz à proximité du dispositif des gendarmes.

S'attendant à une grande mobilisation, les autorités avaient envoyé en renfort trois forces mobiles. Des barrières anti-émeutes étaient disposées devant la sous-préfecture dès la mi-journée, avec des cars de gendarmes derrière. L'ensemble des partis nationalistes de l'île, des syndicats et des associations de défense des prisonniers corses, ainsi que la Ligue des droits de l'Homme de Corse avaient appelé à manifester ce dimanche.

Lire aussi

Ce même jour, le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard a annoncé qu'une information judiciaire pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteur terroriste" allait être ouverte à l'encontre de Franck Elong Abé, suspect d'avoir grièvement blessé Yvan Colonna, mercredi, à maison centrale d'Arles. L'homme a finalement été mis en examen dans la journée.

Dimanche, la famille d'Yvan Colonna a réclamé que "l’enquête mette en lumière les multiples dysfonctionnements administratifs" et a exprimé ses doutes sur la "piste djihadiste" avancée par le parquet national antiterroriste.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info