Piégés par la tempête, 4 randonneurs et 2 alpinistes trouvent la mort dans les Alpes

La rédaction de LCI
Publié le 30 avril 2018 à 20h36
Piégés par la tempête, 4 randonneurs et 2 alpinistes trouvent la mort dans les Alpes

MONTAGNE – Un groupe 14 randonneurs s’est retrouvé piégé par une tempête qui les a contraints à passer la nuit de dimanche à ce lundi à l’extérieur. Au moins quatre d’entre eux sont morts. Les corps de deux jeunes alpinistes ont également été retrouvés lundi matin.

C’est ce lundi matin, aux alentours de 6h30, que l’alerte a été lancée par le gardien de la cabane des Vignettes. Point de départ d’une vaste opération de sauvetage, qui a mobilisé sept hélicoptères, plusieurs médecins et plusieurs guides de haute montagne, tous à la recherche d’un groupe de 14 randonneurs, surpris par une violente tempête et contraints de passer la nuit à l’extérieur, alors qu’ils se trouvaient à quelque 3.000 mètres d’altitude, entre Chamonix et Zermatt. L’un d’entre eux était déjà mort à l’arrivée des secours. Trois autres ont succombé à l’hôpital, selon Le Dauphiné.

Lire aussi

Les autres souffrent tous d’hypothermie. Cinq individus demeurent, ce lundi en fin de journée, entre la vie et la mort. L’identification est toujours en cours mais, selon le site du quotidien régional, le groupe était constitué de Français, d’Allemands et d’Italiens. La nuit dernière, dans ce secteur, balayé par un vent violent, la température est descendue entre -5 et -10°C.

Un peu plus à l'est, à la limite des cantons du Valais et de Berne, ce sont deux jeunes alpinistes suisses de 21 et 22 ans qui ont été surpris par le mauvais temps alors qu'ils effectuaient une ascension dans la région du Mönch. Leur disparition avait été signalée dimanche soir, mais les recherches, rendues difficiles par les mauvaises conditions météo, n'avaient rien donné. Les corps des deux alpinistes, probablement morts d'épuisement et de froid, ont finalement été découverts lundi matin, a indiqué la police. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info