Avalanche aux Contamines-Montjoie en Haute-Savoie : le bilan s'alourdit à six morts

par M.L (avec AFP)
Publié le 9 avril 2023 à 14h58, mis à jour le 11 avril 2023 à 15h03

Source : JT 20h WE

Selon un bilan encore provisoire, six personnes sont mortes dans une avalanche ce dimanche 9 avril dans le massif du Mont-Blanc.
Huit personnes ont été retrouvées indemnes par les secours, et les opérations de recherche vont reprendre très tôt ce lundi pour retrouver une personne disparue.
La préfecture de Haute-Savoie alerte sur un risque de suravalanche.

Le drame est survenu dimanche 9 avril, à 11h27, sur le glacier d’Armancette, en Haute-Savoie. Une avalanche a fait au moins six morts dimanche dans le massif du Mont-Blanc, sur les hauteurs des Contamines-Montjoie. Selon un communiqué de la préfecture, un blessé léger est par ailleurs à déplorer, tandis que huit personnes ont été retrouvées indemnes par les secours. 

Parmi les six personnes décédées figurent deux guides de la compagnie des guides de Saint-Gervais, a annoncé dans un communiqué le Syndicat national des guides de montagne, en faisant part de son "émotion". L'un était né en 1974, l'autre en 1984, a indiqué à l'AFP le parquet de Bonneville.

Le chef de l'État Emmanuel Macron a également adressé ses "pensées" aux "victimes". "Pour retrouver les personnes encore bloquées dans la neige, nos forces de secours sont mobilisées. Nos pensées les accompagnent, elles aussi", a-t-il écrit sur Twitter.

1000 mètres de longueur sur 100 sur largeur

Selon la préfecture, l’avalanche est partie du haut du glacier et s’est écoulée sur une longueur de 1000 mètres, ainsi que sur 100 mètres de large. Les victimes étaient en randonnée sur le massif, mais il n'est pas possible de déterminer à ce stade si elles faisaient partie d'une même cordée ou de cordées distinctes. Les autorités ont par ailleurs mis en garde contre un risque de suravalanche. 

En fin de matinée ce dimanche, le domaine skiable de Contamines-Monjoie avait appelé à la "prudence en hors piste" sur son compte Twitter, en légende d'une vidéo montrant une impressionnante coulée de neige. Il a précisé à TF1info que "l'avalanche n'avait pas eu lieu sur notre domaine skiable, mais sous les dômes de Miage, en zone de montagne"

Ce glacier est "relativement prisé à cette époque des randonneurs confirmés, qui grimpent à pied à son sommet, à 3.600 m, avant de le descendre en ski de randonnée, à 1100 m, jusqu'au village des Contamines. En été, c'est un secteur de randonnée pédestre en haute-montagne", explique à l'AFP le maire des Contamines-Montjoie, François Barbier. "Les refuges donnant accès au glacier étaient pleins, les conditions étaient bonnes hier", a-t-il ajouté. Aucune alerte avalanche n'avait été émise par Météo-France, a également indiqué la préfecture, mais la chaleur et le vent ont pu provoquer cet évènement. 

"Je pense que c'est l'avalanche la plus meurtrière de la saison", a aussi indiqué l'édile. En novembre 2022, deux personnes avaient trouvé la mort à Champagny-en-Vanoise (Savoie), bilan le plus élevé de la saison selon l'Association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches (Anena) qui recense les accidents dans les avalanches. Sur ce même glacier, deux frères, alpinistes confirmés d’une vingtaine d’années, avaient été emportés le 25 décembre 2014. 


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info