Alpinisme : trois accidents de montagne font quatre morts dans les Alpes

La rédaction de LCI
Publié le 29 juillet 2018 à 21h48
Alpinisme : trois accidents de montagne font quatre morts dans les Alpes

Source : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

L'essentiel

DRAMES - Un Italien et trois Français ont perdu la vie ce dimanche dans le Massif des Ecrins, dans le massif du mont-Blanc et dans les Hautes-Alpes.

L'été n'a pas épargné la communauté des alpinistes. Quatre personnes ont trouvé la mort, dimanche, dans trois accidents survenus dans les Hautes-Alpes et en Haute-Savoie, rapporte l'AFP. Alors qu'ils intervenaient au même moment auprès d'un blessé sur le couloir Coolidge, une voie d'escalade qui mène au Mont Pelvoux, dans le massif des Écrins (Haute-Alpes), les secours ont été appelés par un groupe de trois Italiens qui progressaient à 3.000 mètres d'altitude. L'un d'eux, âgé de 40 ans et originaire de Milan, aurait dévissé sur une centaine de mètres et n'a pu être réanimé. Les faits se sont produits vers 6h30. Les gendarmes ont auditionné des témoins dans l'après-midi pour déterminer les causes exactes de la chute. 

Vers 8h, c'est dans le massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie) qu'un groupe d'alpinistes français a dévissé. Le premier a été tué, le second est ressorti polytraumatisé. Deux alpinistes françaises de 48 et 54 ans sont quant à elle elles décédées à la mi-journée alors qu'elles se trouvaient sur une voie des Enfetchores en direction de la Brèche de la Meije (Hautes-Alpes), un sommet situé à 3.300 mètres d'altitude. Leur cordée aurait dévissé sur une cinquantaine de mètres. Le guide de haute-montagne qui les encadrait, âgé de 32 ans, a été blessé et hospitalisé à Grenoble. "Il était encordé avec elles et évoluait en tête. Alors qu'il tentait de se mettre en sécurité sur un bloc rocheux, celui-ci s'est détaché, emportant ainsi la cordée", a précisé le parquet de Gap.

REPORTAGE - Beaucoup de vacanciers choisissent de passer l'été à la montagneSource : JT 13h Semaine
JT Perso

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne de Briançon a été chargé des enquêtes sur les accidents survenus dans les Hautes-Alpes. Celle sur le drame qui s'est produit en Haute-Savoie sera menée par le Peloton de gendarmerie de Chamonix.