Alpinisme : un nouveau mort sur le massif du Mont-Blanc

La rédaction de LCI
Publié le 3 août 2018 à 21h36, mis à jour le 3 août 2018 à 23h37
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'essentiel

DRAME - Victime d’une chute de pierres, un alpiniste a perdu la vie ce vendredi sur le Mont-Blanc. Selon le Dauphiné Libéré, il s’agit du patron de l’entreprise spécialisée en matériel de montagne Simond.

Nouveau drame sur le Mont-Blanc : un alpiniste a perdu la vie ce vendredi 3 août 2018 sur le massif où trois autres personnes étaient mortes la veille. L’homme, qui évoluait avec un compagnon, a été surpris par une chute de pierres vers 9h sur le secteur de la Dent du Géant, une aiguille qui culmine à 4000 mètres, selon les précisions apportées à l’Agence France Presse par le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix.

Selon nos confrères du Dauphiné Libéré, la victime serait le patron de Simond, une entreprise d’équipement de montagne et d’escalade appartenant au groupe Oxylane/Decathlon et installée à Houches, au pied du Mont-Blanc. L’homme est connu pour être un passionné de montagne. 

Beaucoup de vacanciers choisissent de passer l'été à la montagneSource : JT 13h Semaine
JT Perso

Jeudi, trois alpinistes français d'une même cordée sont morts sur le secteur des Dômes de Miage, à environ 3600 mètres d'altitude. Ce nouveau décès porte à douze le nombre de personnes emportées dans le massif du Mont-Blanc depuis le début de la saison estivale. L’an dernier, quatorze alpinistes avaient perdu la vie et deux avaient été portés disparus.