Trois hommes ont été interpellés lundi après la mort d'un homme de 92 ans, à la suite d'un cambriolage ultra-violent à Pamiers (Ariège).
La victime, âgée de 92 ans, était tombée nez à nez avec les cambrioleurs.
Les suspects ont tous les trois été placés en garde à vue.

Trois hommes ont été interpellés lundi dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un homme âgé de 92 ans. Ce dernier avait été victime d'un homejacking ultra-violent à Pamiers (Ariège), dans la nuit du 8 au 9 janvier dernier. Lors de ce cambriolage, le nonagénaire est tombé nez à nez avec deux hommes encagoulés. Ils lui ont porté plusieurs coups de pied et de poing, avant de dérober son véhicule et plusieurs objets contenus dans son coffre-fort.

Malgré son état, la victime est parvenue à prévenir les secours. Il a ensuite été transporté à l’hôpital, mais est décédé des suites de ses blessures le jeudi 11 janvier. Selon les informations du service police-justice de TF1-LCI, trois hommes ont été interpellés alors qu'ils déjeunaient dans un fast-food à Auterive (Haute-Garonne). Ils ont été placés en garde à vue lundi. Ces gardes à vue ont été prolongées mardi et des perquisitions ont été réalisées. 

Les trois suspects sont un père de famille âgé de 40 ans, connu des services de justice pour des faits de violence, son fils, âgé de 18 ans, et un ami de ce dernier, également âgé de 18 ans, sans antécédents judiciaires connus. Selon le procureur de la République de Foix, Olivier Mouysset, les mis en cause "ont tous admis leur présence au domicile de la victime au moment des faits"

Le parquet de Foix a indiqué s'être désaisi au profit du parquet de Toulouse, qui est un pôle criminel. Une information judiciaire devrait être ouverte mercredi. 

En France, 482 cas d'home-jacking, c'est-à-dire des cambriolages violents en présence des occupants d'un logement, auraient été recensés en 2022. Un chiffre légèrement en baisse par rapport à 2021, lorsque 497 cas avaient été comptabilisés. Ces derniers mois, plusieurs personnalités publiques ont aussi été visées par ce genre d'attaque, comme l'animateur de télévision et de radio Bruno Guillon, la chanteuse Vitaa ou encore le gardien italien du PSG Gianluigi Donnarumma.


T.A. avec le service police-justice de TF1-LCI

Tout
TF1 Info